Cote d'Ivoire: Production des cartes nationales d'identité - L'ONECI créé en remplacement de l'ONI

Le Conseil des ministres de ce mercredi 22 mai 2019, a adopté deux décrets au titre du ministère de l'Intérieur et de la Sécurité.

Le premier décret porte « création de l'Office national de l'État civil et de l'identification (Oneci) » et le second porte « dissolution de l'office national de l'identification (Oni) ».

La nouvelle structure créée, Oneci, en remplacement de l'Oni, selon le porte-parole du gouvernement, le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, est chargée de « l'identification et de la production des titres sécurisés ».

Organisé sous la forme d'une agence d'exécution, l'Oneci est mis en place pour « répondre au mieux aux exigences de la politique de modernisation de l'État civil, de l'identification, des nationaux et des étrangers, et du suivi de l'immigration et de l'émigration », fait souligner le porte-parole du gouvernement.

Ces deux décrets adoptés par le gouvernement interviennent dans le cadre de la mise en oeuvre de la politique nationale de l'identification et de l'immigration. Ils concourent, poursuit le ministre, à accélérer l'opérationnalisation du registre national des personnes physiques.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.