Angola: L'INAMET attend le financement pour monter des stations municipales à Huambo

Huambo (Angola) — L'Institut National de Météorologie et de Géophysique (INAMET) attend le financement de l'institution homologue française « Météo France » pour monter des stations dans les 11 municipalités de la province de Huambo (plateau central).

Faute de stations dans les municipalités, il est donc difficile de lancer, avec précision, des alertes sur les phénomènes météorologiques qui surviennent dans la région, a ajouté le chef de la station locale, Fernando Martins Gideão, expliquant que le financement sur lequel son institution comptait s'inscrit dans le cadre d'un accord existant entre l'INAMET et la Météo France.

Cette coopération vise à renforcer la capacité technique et humaine en Angola, et la province de Huambo pourrait être dotée des radars, a-t-il souligné, sans entrer dans les détails de l'accord.

Cet équipement, a-t-il ajouté, pourrait suppléer aux stations météorologiques dans diverses localités de la province de Huambo. Et puisque les stations ne seront montées que dans les sièges municipaux, l'installation des radars permettrait de communiquer avec l'aviation, a-t-il précisé.

« Le montage de stations météorologiques et des radars dans les municipalités permettrait aux avions qui voudront passer par Huambo, où soient-ils, et à partir de n'importe quel coin du monde, d'accéder aux informations sur le temps. Il suffirait donc de capter nos fréquences », a-t-il expliqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.