22 Mai 2019

Angola: BNA réduit le nombre d'entités de gestion externes des RIL

Luanda — La Banque nationale d'Angola (BNA) a réduit le nombre d'entités externes gérant les Réserves internationales nettes (RIL, sigle en portugais) en 2018, ce qui permet désormais à la Banque centrale de gérer 90% de celles-ci, a déclaré son administrateur, Miguel Miguel.

Avant 2017, selon l'administrateur, la BNA disposait d'un portefeuille d'actifs, dont une grande partie des réserves internationales, de l'ordre de 30%, gérés par des entités externes.

S'exprimant mercredi au cours du Cycle de conférences annuelles de la BNA sur la "Durabilité des réserves internationales", le gestionnaire a dit qu'une autre réduction était prévue plus tard cette année, de sorte que ces actifs sous gestion d'entités externes ne représentent que 10%, contrairement aux 12% actuels.

Quant à la durabilité des réserves, il a déclaré qu'il y avait une "diminution" des réserves internationales nettes du pays, due en partie aux fluctuations du prix du pétrole sur le marché international.

Les réserves brutes sont évaluées à 16 milliards USD, tandis que les réserves nettes s'élèvent à 10 milliards USD.

La réduction des réserves est due à l'augmentation de la demande de recettes en devises pour faire face aux importations.

Angola

La journaliste Luísa Rogério élue membre du Comité exécutif de la FIJ

La journaliste angolaise Luísa Rogério a été élue à Tunis (Tunisie), membre du… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.