Togo: Maryse Quashie est indignée

Elle est membre du Mouvement "Espérance pour le Togo" et fait partie de l'organisation de la marche pacifique silencieuse prévue ce 1er juin à travers les rues de Lomé. Elle, c'est Maryse Quashie.

Deuxième porte parole de ce mouvement, cette universitaire, est frustrée par le fait que la liberté d'expression et de manifestation est toujours bâillonée par les gouvernants. Mardi alors que le mouvement annonçait la manifestation publique citée plus haut, elle a indique que "cela ne doit plus continuer".

Appelant les Togolais épris de liberté et de justice, à prendre part massivement à cette manifestation pacifique silencieuse qui aura lieu ce 1er juin à Lomé, elle a laissé entendre qu'aucunement, le droit de manifestation est un droit inaliénable et imprescriptible.

"On ne peut enlever à quelqu'un le droit de manifester, de dire son opinion. Nous ne sommes pas surpris du comportement liberticide du pouvoir.

Nous sommes plutôt indignés qu'on tente de nous enlever ce droit. Il n'y a qu'aux animaux qu'on peut interdire de dire : je ne suis pas d'accord", a aussi ajouté Mme Quashie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.