Sénégal: Le Khalife général des mourides rappelle la sacralité de la vie humaine

Touba — Le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, par la voix de son porte-parole, Serigne Bassirou Abdou Khadre, a condamné les violences notées ces derniers jours, rappelant la sacralité de la vie humaine.

Exhortant les musulmans à se "mobiliser" pour mettre fin à la vague de violence, le Khalife a souligné que le "meurtre commis volontairement est puni par l'Islam" car il "engendre d'autres difficultés".

Une série de meurtres et de faits divers dramatiques a été enregsitrée ces derniers temps à divers endroits du pays.

Le guide suprême de la confrérie mouride a évoqué le Coran, soulignant que "celui qui tue un être humain, peut importe sa religion, sa fortune ou ses origines doit subir le même sort", selon son porte-parole.

Le porte-parole a demandé aux forces de sécurité d'assumer leurs responsabilités.

Il a aussi relevé que les média sont devenus des réceptacles d'émissions visant à "saboter" la foi des musulmans.

"La liberté d'expression ne signifie pas la calomnie de l'autre", a-t-il dit, ajoutant qu'il "faut vérifier l'information avant sa diffusion".

Le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a invité les musulmans, particulièrement les mourides, à faire une introspection et à plus d'humilité.

Selon lui, le mois béni de Ramadan vise à "développer les bonnes relations entre les musulmans" et à "les associer dans la recherche des solutions à leurs problèmes".

"Serigne Touba,fondateur du mouridisme s'est toujours adressé aux disciples pour les amener sur le droit chemin", a-t-il expliqué.

Abordant la question de la réalisation de l'Université de Touba, le Khalife a salué les efforts déployés par les disciples et les guides religieux dans la mobilisation des fonds .

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.