Algérie: Les SMA ont joué un rôle pivot dans le déclenchement de la révolution

Alger — Le Commandant général des Scouts musulmans algériens (SMA), Mohamed Bouallegue a affirmé, mercredi à Alger, que les SMA avaient joué "un rôle pivot" dans le déclenchement de la révolution algérienne grâce à "la conscience" et "l'esprit de dialogue" qui animaient son fondateur, Mohamed Bouras et la première génération des commandants des scouts.

S'exprimant lors du Forum d'El Moudjahid, à l'occasion de la commémoration du 78è anniversaire de la mort du fondateur des SMA, M. Mohamed Bouras, M. Bouallegue a salué les qualités de cet héro qui jouissait, a-t-il dit, de "la conscience" et de "la clairvoyance", d'autant qu'il était l'un des premiers commandants a croire que "la libération de l'Algérie ne peut être arrachée qu'à travers la lutte armée".

Le Commandant général des SMA a expliqué que la vaste culture et l'esprit de dialogue qui distinguait Mohamed Bouras lui ont permis d'arracher une autorisation pour créer les Scouts musulmans algériens après son déplacement en France en 1936", relevant que cette idée lui était venue après avoir observé l'excellente organisation des groupes minimes de Scouts français lors de leur participation à la cérémonie de commémoration du centenaire de l'occupation de l'Algérie en 1930.

Le fondateur des SMA "n'était pas un scout à l'origine et n'avait pas exercé cette activité", poursuit M. Bouallegue, soulignant que sa création des SMA était par conviction de la nécessité de "déclencher la révolution et d'expulser l'occupation française", en proposant cette idée au Cheikh Abdelhamid Ibn Badis qui l'a approuvé.

Ecole de patriotisme depuis sa fondation en 1936, le SMA a grandement contribué au déclenchement de la glorieuse révolution et à la préservation des composantes de l'identité nationale et la personnalité algérienne, a rappelé M. Bouallegue, rappelant que 18 héros parmi les 22 ayant déclenché la révolution le 1er Novembre 1954 étaient des membres des SMA.

M. Bouallegue à appelé, par la même occasion, les historiens à faire des recherches et des études permettant de mettre en valeur le rôle des SMA dans le déclenchement de la révolution.

Pour sa part, l'historien Mohamed Lahcene Zeghidi a fait savoir que les SMA constituaient, entre 1939 à 1945, le cœur battant de la génération de Novembre qui a défendu l'identité nationale algérienne musulmane sous l'égide des Oulémas musulmans et le parti du Peuple algérien (PPA).

A cette époque, la France coloniale a considéré feu Bouras comme un danger, raison pour laquelle il a été assassiné lorsqu'il a plaidé pour la création d'une fédération nationale du Scout musulman.

M. Zeghidi a appelé, dans ce sens, à la création d'un centre d'études dédié au scoutisme dans le but de préserver la mémoire et la transmettre aux générations montantes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.