Afrique: Mondial 2022 - La FIFA abandonne son projet à 48 équipes

Mondial 2022 au Qatar

Dakar — La Fédération internationale de football association (FIFA) a décidé d'abandonner son projet d'élargir à 48 équipes la Coupe du monde prévue en 2022 au Qatar pour "des raisons logistiques et politiques".

"Il n'est pas permis à l'heure actuelle de faire jouer une coupe du monde à 48 équipes", indique l'instance dirigeante du football mondial dans un communiqué, précisant que la décision a été prise en accord "avec les conclusions des études de faisabilité approuvées par son dernier Conseil tenu en mars dernier".

"Des raisons logistiques et politiques" sont avancées par la FIFA, faisant savoir que le projet a été abandonné après que l'instance dirigeante et le Qatar, pays hôte, ont exploré toutes les possibilités.

"La Coupe du monde FIFA 2022 se jouera donc à 32 dans son plan initial et aucune proposition ne sera soumise au prochain congrès prévu le 5 juin à Paris (France)", précise le communiqué.

L'émirat du Qatar, désigné en décembre 2010, avait fait acte de candidature pour l'organisation d'une coupe du monde à 32 pays.

En plus du format à 32 équipes, la FIFA a confirmé que le prochain mondial se jouera du 21 novembre au 18 décembre 2022.

Cette compétition se joue habituellement en été mais en raison des températures très élevées en période estivale au Qatar, il été demandé de décaler la compétition en novembre-décembre.

Donc, la première édition à 48 équipes se jouera donc en 2026 aux Etats Unis d'Amérique, au Mexique et au Canada qui avaient obtenu l'organisation au détriment du Maroc en juin dernier.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.