Sénégal: Fatick - L'ambassadeur des Etats-Unis revient sur les investissements de l'USAID dans la région

Saly-Portudal (Mbour) — Les investissements en cours de l'Agence des Etats-Unis d'Amérique pour le développement international (USAID) dans la région de Fatick (ouest), à travers plusieurs secteurs, sont de l'ordre de 6,8 milliards de francs CFA, a indiqué l'ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, Tulinabo Mushingi.

"Environ la moitié de ce montant, 3,5 milliards de francs CFA, est destiné à aider les enfants à apprendre à lire en wolof ou en sérère grâce aux activités des programmes +Lecture pour tous+ et +Nos enfants lisent+", a-t-il précisé.

Le diplomate animait mercredi un point de presse à Saly-Portudal (Mbour), après avoir visité les îles du Saloum, dans la région de Fatick, et les structures de "NBA Academy Africa", sur les installations de l'Institut Diambars.

Selon lui, deux milliards de francs CFA du montant total des investissements américains en cours dans la région de Fatick "sont destinés à renforcer les systèmes de santé, à améliorer l'accès aux soins pour les mères et leurs enfants, à la planification familiale et à la prévention du paludisme".

Il est revenu sur l'initiative "NBA Academy Africa", un projet dédié au développement physique et éducatif des meilleurs joueurs de basket-ball du continent africain âgés de 14 à 19 ans, évoquant à ce sujet "la fantastique coopération que nous avons avec le Sénégal mais aussi entre Sénégalais et Américains".

D'autres axes de la coopération américaine portent notamment sur l'amélioration du régime alimentaire de 1,5 millions de Sénégalais, des femmes et des jeunes en particulier, mais également l'appui au leadership des jeunes et à l'entreprenariat agricole, selon le diplomate.

Il y a aussi que 700 millions de francs CFA additionnels sont destinés à soutenir la croissance économique au Sénégal, a ajouté Tulinabo Mushingi, qui s'est notamment rendu à Bettenty, un village insulaire de la commune de Toubacouta, dans la région de Fatick, où il a une distribution de moustiquaires imprégnées.

Il a terminé sa visite, dans la région de Fatick, par le Centre d'entrainement tactique (CET3) installé dans la capitale du Sine, une structure dédiée à la formation des forces navales sénégalaises à la tactique.

"Nous essayons de travailler avec des Etats qui montrent vraiment qu'ils ont des politiques centrées sur leurs citoyens.

Si nous prenons le premier pilier qui est d'accroitre le nombre de compagnies américaines en activité au Sénégal, mon travail consiste à plaider pour que ces compagnies puissent davantage s'installer ici au Sénégal", a commenté Tulinabo Mushingi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.