23 Mai 2019

Togo: Ce qu'en pense Antoine Randolph

document

Togolais de la diaspora, il est.le premier responsable du Rassemblement national pour la démocratie et le panafricanisme (RNDP).

L'homme dans une nouvelle analyse de situation, Antoine Randolph affiche un pessimisme quand à la participation de l'opposition traditionnelle aux élections locales du 30 Juin prochain au Togo.

Il y voit une certaine incohérence dans la préférence de cette opposition pour ces locales alors même que plusieurs mois plus tôt, elle avait tiré un trait sur les législatives...

Voici l'analyse du responsable du RNDP...

Rassemblement National pour la Démocratie et le Panafricanisme

RNDP -

Liberté Justice Solidarité

Quelle incohérence ?

Nous aimerions savoir ce qui a changé du régime cinquantenaire des Gnassingbé au Togo aujourd'hui qui pousse les partis dits de l'opposition à se bousculer dans une précipitation incompréhensible pour aller aux élections locales ? Disons que c'en est assez de trahir le peuple togolais, il y a à peine six mois, les mêmes partis ont demandé à la population de ne pas participer aux législatives du 20 décembre 2018, décision que la majorité des togolais a trouvé juste et qui allait dans le sens du soulèvement du 19 août 2017, à savoir, le retour à la constitution originelle de 1992 et la fin du régime institué par la famille Gnassingbé.

Comment comprendre que ces « oppositions » demandent aujourd'hui à la population de se préparer pour participer aux élections locales. Le peuple togolais ne doit plus confier son destin à ces leaders qui ne pensent qu'à eux et les utilisent pour d'autres motifs que celui du changement pour lequel ils luttent.

Si notre combat contre la dictature qui depuis plus de cinquante années n'a pas encore réussi, ce n'est pas parce que le régime est plus fort, car aucun régime sur terre n'est pas plus fort que la détermination d'un peuple qui veut se libérer. C'est tout simplement que ce système dispose de nombreux alliés intérieurs et étrangers et qu'il recourt systématiquement à la corruption, à l'abus de pouvoir, à l'abus de droit, à la ruse et à la tromperie.

C'est pourquoi le RNDP demande avec insistance à la population de ne compter que sur elle-même, aucun apprenti sorcier ne viendra la sortir de cette dictature, le combat avec une dictature ne se fait pas dans le partenariat ou dans la collaboration et encore moins par des élections frauduleuse appelées ironiquement « élections-désignations » telles que nous les connaissons sous les Gnassingbé.

Les élections locales, qu'elles soient municipales ou régionales ne modifient en aucun cas la politique nationale ; si l'on vous dit que les locales vont changer la nature de ce système dictatorial exécrable, dites-vous bien que c'est une tromperie visant à le légitimer et, par conséquent, à le consolider.

Ainsi, le RNDP vous implore de ne pas écouter les délires de ces partis, et vous demande une fois encore de ne pas vous sentir concernés par cette mascarade d'élection et de ne pas suivre ceux qui vous invitent à aller voter car, c'est pour eux-mêmes qu'ils vous le demandent.

Le RNDP vous souligne que la solution du problème du Togo, ne se trouve pas dans la cohabitation avec le régime dictatorial, notre réussite se trouve plutôt dans la résistance, dans la lutte !

Pour le RNDP, tout changement a besoin d'une dose de sacrifice, ceux qui choisissent la collaboration avec la dictature ne peuvent que perdre. Il est du devoir des opposants de ne pas continuellement trahir la lutte du vaillant peuple togolais en défendant leurs intérêts personnels. Notre seule motivation est la libération du peuple !

Le RNDP invite les togolais à passer leur chemin vis-à-vis de ces élections, et de redoubler d'efforts pour chasser ce régime prédateur et ses complices, prenons l'exemple de ce qui se passe ailleurs.

Le RNDP, condamne avec vigueur les propos de l'ambassadeur de France qui défend d'autres intérêts que ceux des Togolais, nous devons considérer cela comme un non évènement, ses propos n'engagent que lui seul.

Le RNDP appelle donc le peuple togolais à boycotter massivement les élections locales et à rééditer l'exploit du 20 décembre. Le régime RPT/UNIR est très fragile malgré ses démonstrations de violence et d'arrogance ! Ne le renforcez pas en participant à ses mascarades électorales !

SEULE LA LUTTE LIBERE !

Paris, le 18 mai 2019

Pour le RNDP

Le bureau

Togo

La mission complexe des forces de sécurité

Critiquées, délégitimées, les forces de l'ordre n'ont pas la tâche facile. Elles ont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).