Maroc: Lancement de l'étude TIMSS 2019 avec la participation du Royaume

L'examen régional unifié de la première année du baccalauréat et l'examen régional pour les candidats libres se dérouleront les 8 et 10 juin prochain

Les tests de la 7ème édition de l'étude TIMSS (Trends in International Mathematics and Science Study) ont démarré lundi dans toutes les Académies régionales d'éducation et de formation au Maroc, et se poursuivront jusqu'au 25 mai.

Selon un communiqué du ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, l'étude internationale, à laquelle participe le Maroc pour la 6ème fois consécutive depuis sa deuxième session en 1999, vise à évaluer les performances des élèves de la 4ème année du primaire et ceux en 2ème année de l'enseignement secondaire collégial en mathématiques et en sciences, selon des critères internationaux ayant pour objectif de mieux connaître le système éducatif national et de l'améliorer.

Le Maroc sera représenté à cette édition, marquée par la participation d'un nombre important de pays, notamment d'Europe occidentale et orientale, d'Asie du Sud-est et d'Amérique du Nord, par 19.000 élèves, dont 9.000 issus de l'enseignement primaire et 10.000 de l'enseignement secondaire collégial appartenant à 518 établissements scolaires, parmi lesquels 265 écoles primaires et 253 lycées-collèges. Prendront également part à cette édition 1.400 professeurs de mathématiques et de sciences, dont 600 enseignants relevant de l'enseignement primaire et 800 du secondaire collégial, précise le communiqué.

A travers sa participation, le Maroc cherche à confirmer l'amélioration de la performance des élèves marocains, observée au cours de l'édition 2015 et traduite par des scores de 88 points et 44 points obtenus par les élèves du primaire et de 17 points et 13 points obtenus par les élèves du lycée-collège, et ce en sciences et en mathématiques.

Le ministère avait publié le rapport national détaillé de l'édition 2015 qui est décliné en deux parties, traitant les deux volets de l'étude (sciences et mathématiques), présentant ainsi la performance nationale globale du Maroc en fonction des régions du Royaume, du type d'enseignement, du milieu et du genre, et portant ainsi sur l'évolution constatée entre les éditions 2011 et 2015.

Ce rapport fournit également un résumé des conclusions et des recommandations de cette étude, permettant de dégager les grandes orientations, les principaux domaines d'intervention, les actions nécessaires pour faire face aux défis et les plans visant à améliorer les performances des élèves marocains en mathématiques et en sciences. Le rapport de l'édition TIMSS 2015 est disponible sur le site officiel du ministère, fait savoir le communiqué.

A signaler, par ailleurs, que l'examen régional unifié de la première année du baccalauréat et l'examen régional pour les candidats libres se dérouleront les 8 juin et 10 juin 2019, a annoncé mardi le ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique-département de l'éducation nationale-.

Dans un communiqué, le ministère porte à la connaissance de l'ensemble des candidats que le calendrier de l'examen régional unifié de la première année du baccalauréat et l'examen régional pour les candidats libres, session 2019, prévus initialement les 7 et 8 juin 2019, a été modifié en raison de la coïncidence de ces examens avec le premier jour de l'Aïd Al Fitr, qui pourrait être célébré le jeudi 6 juin 2019.

Le ministère appelle également tous les candidats à prendre en compte le changement de l'horaire en vigueur actuellement dans le Royaume et le retour à l'heure légale qui sera avancée de 60 minutes (GMT+1) à 02 heures du matin le dimanche 9 juin 2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.