23 Mai 2019

Congo-Kinshasa: [Avant les obsèques de Feu Etienne Tshisekedi] UDPS - Les Députés nationaux réclament la mise en place du Directoire national

La nomination d'Augustin Kabuya à la tête du Secrétariat général du parti par le Président ad intérim de l'Udps, l'Honorable Jean-Marc Kabund-A-Kabund, n'aura pas résolu le problème de fond, clame-t-on dans le chef des élus-Udps réunis au sein du groupe parlementaire UDPS de l'Assemblée Nationale.

Dans une déclaration lue hier, mercredi 22 mai 2019, les Députés nationaux-Udps montent au créneau et exigent la mise en place, avant le 30 mai courant, d'un Directoire pouvant gérer légalement le parti, en attendant l'organisation très prochainement du Congrès qui concourra à l'élection d'un nouveau Président.

A les en croire, il y a bel et bien crise interne à l'Udps qu'il faut éradiquer légalement. « La crise actuelle à l'Udps étant essentiellement d'ordre juridique, sa solution devrait aussi être fondamentalement juridique. Elle passe par le respect des textes, en l'occurrence les Statuts, par la mise en place immédiate d'un Directoire constitué du Président de la Convention Démocratique du Parti, CDP, de celui de la Commission Electorale Permanente, CEP, et du Secrétaire général qui vont collégialement gérer le parti jusqu'à l'organisation d'un Congrès qui élira un nouveau Président de l'UDPS », martèlent-ils. Quant à l'avenir politique du Président Félix Antoine Tshisekedi, ces Députés membres du groupe parlementaire Udps, estiment que les Statuts du parti seront amendés, au moment opportun, pour consacrer un rôle particulier au Chef de l'Etat Félix Tshisekedi qui deviendra officiellement, appuient-ils, l'Autorité Morale du Parti.

Position stricte

« Toute opposition à la mise en place du Directoire qui va ramener la paix et l'unité dans le Parti avant l'inhumation du Père de la démocratie congolaise sera considérée comme un acte de sabotage et de la plus haute trahison politique vis-à-vis d'Etienne Tshisekedi, de l'UDPS, de sa Base et de son Autorité Morale, le Président Félix Tshisekedi », vocifèrent les Députés nationaux de l'Udps. Les Députés nationaux n'entendent pas tolérer, insistent-ils, une telle trahison et prendront leurs responsabilités si jamais le Directoire n'était pas mis en place et le calme rétabli dans le Parti avant le 30 mai 2019. « En conséquence, les Députés nationaux exigent à toutes les personnes concernées de se mettre d'accord, dans l'intérêt du Parti pour organiser la toute première réunion du Directoire.

La mise en place du Directoire devrait intervenir avant le rapatriement imminent en vue de son inhumation de la dépouille mortelle de notre Leader, Dr Etienne Tshisekedi », menacent-ils. Et de conclure : « Nous demandons à toutes les structures et à tous les membres du Parti de rester solidaires et unis derrière notre Autorité morale, le Président de la République, pour l'aider dans la réussite de son mandat en exécutant son programme qui avait été accepté par l'ensemble de notre peuple et qui est aussi celui de l'UDPS ».

Congo-Kinshasa

Mukanda au centre du procès des assassins présumés d'experts de l'ONU

Lundi 24 juin en République démocratique du Congo, une nouvelle audience a tourné autour du… Plus »

Copyright © 2019 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.