Sénégal: L' AIBD sera doté d'un centre de maintenance aéronautique

L'Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) sera doté d'un centre de maintenance aéronautique pour la réparation des avions. Le projet d'étude de ce centre qui a été réalisé par Adpi (les aéroports de Paris ingénierie), a été présenté hier, mercredi 22 mai au Ministre du tourisme et des transports aériens, Alioune Sarr.

Le gouvernement du Sénégal veut mettre en place au niveau de l'aéroport international Blaise Diagne (l'Aibd) un centre de maintenance aéronautique.

A cet effet, une étude a été réalisée par Adpi (les aéroports de Paris ingénierie). Le coût de ce projet est estimé à environ 56 milliards de francs Cfa.

Ce projet d'étude a été présenté au ministre du tourisme, Alioune Sarr hier, mercredi 22 mai. Le directeur général de l'Aibd, Abdoulaye Mbodj trouve que «ce projet vient en son heure au regard de la compétition notée dans ce secteur».

«Dans cette compétition de hub aérien, il est important de se munir de l'ensemble des outils indispensables. Nous avons l'aéroport. Nous avons la compagnie Air Sénégal Sa.

Nous nous battons maintenant pour mettre en place ce centre de maintenance aéronautique et parallèlement un institut aux métiers aéroportuaires. Il s'agira de chercher un partenaire stratégique et de faire en sorte que Air Sénégal soit dans la barque», indique-t-il.

Il pense que c'est une opportunité économique que le Sénégal devrait saisir avant qu'il ne soit devancé par les autres pays.

«C'est une expertise qui est partagée au niveau mondial. Aujourd'hui, les centres de maintenance européens sont pratiquement saturés. Les gens cherchent à aller réparer leurs avions partout dans le monde», soutient-il.

Pour sa part, le Ministre du tourisme et des transports aériens, Alioune Sarr a indiqué que la création de ce centre de maintenance aéronautique permettra de mettre en place progressivement les éléments constitutifs du hub aérien en se dotant d'infrastructures pour la génération de revenus non aéronautiques.

Il souligne ainsi que «l'objectif du Sénégal est de ne pas rester en marge de la nouvelle tendance internationale qui fait des aéroports de véritables plateformes créatrices de richesses et d'emplois». Selon le Ministre, ce projet s'inscrit dans une logique intégrée.

« En effet, le triangle Dakar-Thies-Mbour émerge trois grands pôles à savoir le pôle urbain de Diamniadio, le pole maritime de Ndayanne et le pôle touristique autour de Saly, Joal et pointe Saréne.

Le hub aéroportuaire dont la ressource principale est l'aéroport international Blaise Diagne complétera le dispositif infrastructurel qui fera de ce triangle l'une des zones les plus dynamiques en Afrique de l'Ouest», a-t-il laissé entendre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.