Ile Maurice: En liberté conditionnelle, il se cachait de la police depuis trois ans

En liberté conditionnelle dans deux affaires criminelles, Roberto Jason Achille, un maçon de 25 ans, a été arrêté mardi matin, 21 mai, dans le village de Bel-Air-Rivière-Sèche. Cela fait trois ans qu'il ne s'était pas présenté au poste de police de sa localité, condition que lui avait imposée la cour pour sa remise en liberté.

Jason Achille était, en effet, en liberté conditionnelle pour un cas rapporté au poste de police de Camp-de-Masque en 2016 et un autre cas au poste de police de Montagne-Blanche, la même année. Les limiers ont été mis en présence d'informations à l'effet qu'il se trouvait dans sa localité, à morcellement Roy, à Bel-Air-Rivière-Sèche. C'est ainsi que vers 5 h 30 que, une opération supervisée par le surintendant de police Premanand Purmarssur, sub divisional commander de la division est, a été mise sur pied.

Les informations se sont avérées car le suspect se trouvait effectivement à l'endroit indiqué. Son arrestation a été effectuée par l'équipe de la Special Anti-Robbery Squad de Flacq et celle du Field Intelligence Office, menée par le sergent Rakesh Luchmun. Le même jour, Roberto Jason Achille a été présenté devant le tribunal de Flacq. Il a été reconduit en cellule, au poste de police de Quartier-Militaire, jusqu'au mardi 28 mai.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.