Sénégal: Huitième édition de la JFD à Dakar, à partir du 13 juin

Dakar — La 8e édition de la Journée de la femme digitale (JFD), sur le thème "Elles changent le monde", se tient à Dakar les 13 et 14 juin, une première en Afrique, a appris l'APS des organisateurs.

Au menu de cette première édition de la Journée de la JFD en terre africaine, "formation, confiance et financement avec pour objectif d'accélérer la mixité dans le monde du digital", renseigne un communiqué.

Cette manifestation lancée en 2013 par Delphine Rémy-Boutang "consiste à mettre à l'honneur et à connecter chaque année les femmes qui s'emploient à révolutionner le monde grâce au digital", selon le communiqué.

A travers le prix "LesMargaret", la JFD rend hommage chaque année à Margaret Hamilton, l'informaticienne de la NASA qui a permis au premier homme de marcher sur la lune, lit-on dans ce communiqué, lequel ajoute que ce prix "récompense une femme digitale engagée pour un meilleur monde".

Il mettra à l'honneur pour la première fois en terre africaine "LesMargaret" de la première édition de la JFD, Arielle Kitio, fondatrice de Caysti, et la Margaret d'honneur, Rebecca Enonchong, fondatrice d'AppsTech.

A cette occasion, ces deux lauréates recevront les félicitations de la ministre sénégalaise de l'Économie numérique et des Télécommunications, Ndèye Tické Ndiaye Diop, et celles de Babacar Kane, directeur général d'IBM pour l'Afrique de l'Ouest.

"Nous sommes honorés du choix de la capitale sénégalaise pour le lancement de l'internationalisation de la Journée de la Femme Digitale en Afrique", réagit Soham El Wardini, maire de Dakar.

"Notre pays affiche des ambitions fortes dans le renforcement, le développement des TIC et la création d'une économie numérique durable, que nous soutenons à travers de nombreuses initiatives à l'image du projet +Dakar Ville numérique+", ajoute l'édile dont les propos sont cités par le communiqué.

Rokhaya Solange NDIR, chargée des relations avec l'écosystème numérique de Sonatel, note de son côté que la Journée de la femme digitale en Afrique constitue "un symbole" et "un message fort".

"Cela nous permet d'une part de réaffirmer nos engagements sur les enjeux de mixité et de parité dans le digital sur le continent et d'autre part de faire découvrir au plus grand nombre cet écosystème bouillonnant de talents avant-gardistes et d'initiatives innovantes portées par les femmes de l'écosystème numérique", indique-t-elle.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.