Sénégal: Tambacounda - Les bénéficiaires de MILDA appelés à en faire bon usage

Tambacounda — Le gouverneur de Tambacounda (est), El Hadj Bouya Amar, a invité jeudi les populations à faire bon usage des moustiquaires imprégnées à longue durée d'action (MILDA), en vue de gagner la campagne en cours contre le paludisme.

"A travers cette distribution, nous voulons gagner le pari de la lutte contre le paludisme. Il est important de gagner cette ultime campagne", a-t-il déclaré jeudi lors de la cérémonie officielle de lancement des opérations de distribution de MILDA.

A cette occasion, le chef de l'exécutif régional a invité les familles, délégués de quartiers et l'ensemble des autres "parties prenantes à gagner le défi de la distribution des moustiquaires et de son utilisation".

"Les moustiquaires ne sont pas destinées à embellir des jardins ou couvrir des plantes ou être vendues", a souligné le gouverneur dans son adresse.

"Le paludisme est un réel problème de santé publique et c'est pour ces raisons que l'Etat avec ses partenaires a injecté un grand montant financier pour lutter contre" cette maladie, a-t-il ajouté.

El Hadj Bouya Amar a rappelé que la région de Tambacounda, avait enregistré en 2018 "un pic" de cas de paludisme, avec 25 cas pour 1000 habitants.

A l'échelle régionale, quelque 445 417 moustiquaires vont être distribuées, a indiqué Mabinta Sambou Coly, responsable du bureau régional de communication, de l'information pour la santé de Tambacounda.

Elle relève que les moustiquaires à distribuer "sont assez légères et adaptées à la situation climatique de Tambacounda".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.