Congo-Kinshasa: Plus de 50 personnes disparues, boutiques et maisons pillées et un centre de santé incendié - Bilan de l'attaque des ADF ce jeudi à Beni

Les présumés rebelles ougandais des Forces démocratiques et alliées (ADF) qui ont attaqué, dans la matinée de ce jeudi, 23 mai 2019, la localité de Samboko Tsanitsani, située à plus ou moins 12 Km à l'Ouest de Maymoya centre, secteur de Beni-Mbau, Territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Selon les sources locales, ces inciviques ont brûlé une maison d'un centre de Santé; plus de 50 personnes sont portées disparues; boutiques du marché de Samboko sont pillées et plusieurs biens de la population et les produits pharmaceutiques du centre de santé ont été emportés.

La même source affirme que, « la désolation est totale au sein de la populations de la région de Beni et, particulièrement, de cette contrée qui a toujour alerté l'armée loyaliste sur les mouvements de ces présumés Adf ».

Il sied de rappeler que, la population de Samboko dénonçait la présence de ces présumés ADF dans certains village comme: Mulolya,Pwenti,Apetina et Manzanzaba...

Cependant, cette population déplore le fait que les éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc) interviennent souvent en retard par rapport à ces attaques.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.