Congo-Brazzaville: Circonscription électorale de Mfilou 1 - Les maraîchers dotés du matériel aratoire

Dans la suite des actions communautaires en faveur de sa base, dans le septième arrondissement de Brazzaville, le député Sylvain Samba a fait don, le 18 mai, d'un lot de matériel agricole à quelques groupements des maraîchers et remis des équipements sportifs à des clubs de jeunes pour les encourager .

Des pelles, râteaux, arrosoirs, houes ont été offerts à deux groupements par quartier sur les neuf que compte la première circonscription électorale de Mfilou. De même, les jeunes des quartiers Mbimi, Kiélé-Tenard, Massina et autres ont reçu des équipements sportifs constitués de ballons et maillots. Heureux d'avoir reçu ce matériel, les maraîchers du quartier Mbimi ont, de vive voix, remercié leur député et promis d'accroître leur production.

Outre le don, au cours de cette rencontre, Sylvain Samba a aussi rendu compte des travaux de la cinquième session ordinaire de l'Assemblée nationale.

Il a rappelé que la présente législature qui compte déjà cinq sessions ordinaires et deux extraordinaires a mis tout en œuvre pour faire bouger les lignes sur les plans de l'économie, l'éducation, lasanté, l'environnement ainsi que les rapports avec les pays étrangers.

« Depuis la première session en 2017, jusqu'à la dernière, soixante-quatorze lois ont été adoptées et toutes ont fait l'objet de profonds examens afin d'obtenir des résolutions concertées. C'est le cas de la loi portant création du Fonds d'impulsion, de garantie et d'accompagnement des très petites, petites et moyennes entreprises et de l'artisanat. Grâce à cette loi, les petits entrepreneurs et artisans peuvent bénéficier des aides de l'Etat », a-t-il signifié.

Sylvain Samba a également informé ses mandants de ses interventions dans l'hémicycle, notamment sur le financement du port autonome d'Oyo en construction, sur la loi fixant les missions, l'organisation et le fonctionnement de la police nationale.

« Nous veillerons à ce que toutes ces lois soient intégralement et strictement appliquées. Mes interventions ont également porté sur l'urgence à désenclaver le quartier Makazou, sur la réhabilitation du réseau électrique qui desserve les quartiers, sur le remblayage des routes délabrées de notre circonscription et la nécessité d'autoriser les traversées par pirogue de la rivière Djoué », a-t-il indiqué.

Sur ce sujet, la population riveraine a supplié le député afin qu'il plaide pour la réouverture de ces pirogues qui jadis écourtaient les distances d'un quartier à un autre.

« Vous avez du prix à mes yeux, ma gloire, c'est de vous voir dans le bien-être. C'est pour cette raison que j'ai été à pied d'œuvre, ne ménageant aucun effort, pour être à votre service. Des infrastructures scolaires délabrées ont été réfectionnées, le cas de l'école Mouyélo de Kiélé-Tenard, du collège d'enseignement général de Mfilou, de l'école primaire Bountsougou », a-t-il renchéri.

Par ailleurs, Sylvain Samba a annoncé quelques projets qu'il entend réaliser, question de donner une réponse adéquate aux nombreuses préoccupations de sa base. Il s'agit, dans un proche avenir, de l'érection d'un ouvrage reliant les quartiers Moutabala et Ngamounkassa. De même, a-t-il ajouté, la passerelle qui relie le quartier Massina au quartier Château d'eau sera rallongée et un centre de secours de santé publique verra bientôt le jour à Nzoko.

Le député de la première circonscription électorale de Mfilou a invité sa population à taire les querelles, les passions et les égoïsmes pour privilégier les intérêts communs afin d'aller de l'avant. « Je suis avec vous de tout cœur et, ensemble, nous ferons des prouesses », a-t-il conclu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.