Cote d'Ivoire: Acquis et perspectives en matière de prévention sociale

La première édition des journées de la prévoyance et des actions sociales (JPAS) a ouvert ses portes le jeudi 23 mai 2019 dans un espace évènementiel à Abidjan-Plateau, autour du thème : « Quelle politique de prévention pour la protection des personnes ?»

« À ce jour, des pensions revalorisées sont versées mensuellement sans discontinuité aux bénéficiaires par les Institutions de prévoyance sociale, les secours sociaux sous forme d'aides médicales, scolaires, alimentaires ou en termes d'appui pour le financement d'activités génératrices de revenu à impact rapide, sont octroyés régulièrement par le Ministère de l'Emploi et de la Protection Sociale.

À ce sujet, près de cent (100) millions de FCFA ont été remis au cours de l'année 2018, permettant ainsi à ces populations de faire face à des situations de précarité souvent insoutenables », a expliqué Abinan Kouakou Pascal, ministre de l'Emploi et de la Protection sociale

Il a annoncé d'autres projets relativement au programme social du Gouvernement. Il s'agit entre autres du démarrage effectif de la couverture maladie universelle (CMU) avec la prise en charge par l'État des populations les plus vulnérables, la mise en œuvre effective du projet national d'assistance aux personnes âgées ( qui permettra d'assurer leur prise en charge sanitaire, sociale et leur autonomisation socio-économique) , la mise en place d'un régime social des travailleurs indépendants, (RSTI).

Cette politique, selon lui, « vise à inclure 90% de la population active, notamment les exploitants agricoles, les artisans, les commerçants, les transporteurs, les religieux, les artistes, les professions libérales, les travailleurs de la diaspora ivoirienne, dans le système de prévoyance sociale pour plus de justice sociale et d'équité dans le traitement des populations.

Madame Doudou Amaria, directrice de la structure organisatrice de ces journées, a donné les raisons du projet : « En prenant l'initiative d'organiser ces journées, nous nous sommes fixé pour objectif de rendre plus accessibles aux populations, les informations disponibles et mesures prises par les pouvoirs publics dans le sens de la prévoyance et les actions sociales dans notre pays afin de garantir un meilleur partage au profit de tous ».

N'Cho Kouao Vincent, vice-gouverneur du district autonome d'Abidjan, représentant Robert Beugré Mambé a décliné la politique sociale instituée au profit du personnel du district, et précisé : « Dans le sens de la prévoyance, nous nous sommes attelés à déclarer tout le personnel du district pour lui permettre de bénéficier d'une bonne protection sociale ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.