Sénégal: Samba Ndiobène Kâ préconise une "rationalisation" des organisations d'éleveurs

Rufisque — Le ministre de l'Elevage et des Productions animales, Samba Ndiobène Kâ, a préconisé une "rationalisation du nombre pléthorique d'organisations" dans le secteur, estimant qu'il est "difficile à ce niveau d'avoir plusieurs interlocuteurs".

"Si nous voulons développer ce secteur il va falloir dans la mesure du possible rationnaliser ces organisations qui doivent savoir que le développement du secteur de l'élevage est prioritaire dans leurs actions quotidiennes", a-t-il souligné.

Dans ce cas, a-t-il ajouté, "ils auront le soutien de l'Etat à tout point de vue ; au cas contraire, il nous sera difficile d'œuvrer dans l'amélioration des organisations".

Le ministre était interrogé par la presse au terme d'une tournée, jeudi, dans les foirails de Pikine Sotiba, Diamaguène Sicap Mbao et Rufisque.

Après une visite au pas de charge, M. Ka a souligné qu'il est "important, avant d'engager aucune action, de venir auprès des acteurs du secteur s'enquérir de leur situation mais surtout voir dans quel cadre ils travaillent et éventuellement apporter les solutions idoines".

Sur la question de la modernisation agitée dans toutes les étapes de la tournée, il a souligné que "les éleveurs sont aujourd'hui à la même station que le chef de l'Etat qui œuvre pour la modernisation des infrastructures économiques du pays".

"C'est légitime que les éleveurs ne soient pas en reste et demandent que leurs foirails soient modernisés au même titre que les autres infrastructures, mais il y a des projets en cours et au moment opportun ils seront avisés", a-t-il confié à la presse.

"Le plus important dans cette tournée de prise de contact, c'est l'engagement de tous les acteurs à aller de l'avant, à accompagner la politique du chef de l'Etat surtout par rapport au développement des filières bétail, viande mais également laitières", a-t-il ajouté.

Concernant la délocalisation des foirails vers Diamniadio extension soulevée par les éleveurs, Samba Ndiobène Kâ a promis de "discuter avec l'ensemble des acteurs pour voir la situation la plus idoine en adoptant non pas une démarche unilatérale mais inclusive qui va impliquer tous les acteurs", sans prendre "aucun engagement".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.