Cote d'Ivoire: Festival Hip hop enjaillement 7 - Nash annonce une belle fête, sous le signe du social

Le festival sera marqué par une caravane "sound system" itinérante, une brochette d'artistes internationaux, et des actions sociales.

La septième édition du «Festival hip hop enjaillement (F2he7)» aura lieu du 14 au 15 juin prochain à Abidjan.

Au titre des innovations, figure une caravane "sound system" qui sillonnera de nombreuses villes ivoiriennes en vue de détecter de nouveaux talents, dont le meilleur bénéficiera d'une production d'album.

Voici, en substance, ce que l'on peut retenir de la conférence de presse de lancement animée par la rappeuse ivoirienne Nash, commissaire générale du festival. C'était le 21 mai à l'institut Français d'Abidjan-Plateau.

Elle avait à ses côtés le représentant de l'Unicef en Côte d'Ivoire, Aboubacar Kampo et le chef de la coopération de l'Union Européenne, Michel Laloge.

Ces 2 institutions, accompagnent le festival parrainé par le ministre ivoirien de la culture et de la francophonie, Maurice Bandaman. Les représentants de l'Unicef et de l'Ue ont salué les qualités de l'artiste, notamment sa détermination.

Qualité qui lui a permis de se hisser à ce niveau. Ils ont aussi mentionné la proximité de Nash avec la jeunesse dont elle représente un leader incontesté, et son combat pour sortir les jeunes de la rue.

Un engagement perceptible dans le thème retenu pour cette édition du festival. «Pour chaque enfant, chaque jeune un avenir». En effet, dans son traditionnel élan de solidarité, "la go cra-cra du djassa" a annoncé de nombreuses actions sociales dans le cadre de ce festival.

La fête s'annonce belle avec la participation d'artistes tels que Linho (France), Smarty (Burkina Faso), Weei Soldat (Mali) et Shado Chris (Côte d'Ivoire).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.