Cote d'Ivoire: Professionnels de la prospective - Le pays prépare son réseau national

Au Plateau, le 17 mai, a eu lieu l'atelier d'échanges pour la mise en place du réseau ivoirien des professionnels de la prospective.

Ce rendez-vous, organisé par le Bureau national de la prospective et de la veille stratégique (Bnpvs), a été présidé par Joseph N'Grouma Tano, directeur de cabinet adjoint, représentant le ministère du Plan et du Développement.

Il s'inscrit, comme l'explique le communiqué du Bnpvs, dans le cadre de ses missions de promotion d'une capacité nationale en prospective et de renforcement de la fonction d'anticipation dans l'administration publique et privée.

Cette séance de travail avait pour objectif de créer les conditions de création de ce réseau « qui sera le creuset de toutes les compétences nationales en matière de prospective » en vue de promouvoir la culture de l'anticipation dans toutes les couches de la société ivoirienne et accroître, du coup, la proactivité de l'Etat.

Ce réseau devrait permettre de créer un cadre idéal de partage de pratiques de prospective entre les acteurs nationaux. Il devrait également faciliter le développement de la prospective afin de renforcer le leadership de la Côte d'Ivoire tant au plan sous-régional que continental.

Avec une croissance économique de 7,4% en 2018, la Côte d'Ivoire s'appuie sur les études prospectives pour une harmonisation de son développement. Avec l'Etude nationale prospective Côte d'Ivoire (Enp-CI) 2040, le pays, depuis les années 1960, est à sa 4e étude.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.