Cote d'Ivoire: Béoumi - Les activités reprennent timidement, les écoles encore fermées

Le premier responsable du Conseil régional de Gbêkê, Jacques Mangoua, s'est rendu le mardi, à Béoumi, pour apporter sa compassion et sa solidarité aux victimes des affrontements des 15 et 16 mai.

Un tour en ville a suffi à la délégation pour se rendre compte que la voie qui mène au centre-ville est encore très calme. Rares sont les personnes qui s'aventurent dans les rues.

Mais une fois à la gare routière, l'on constate la présence de personnes assises en petits groupes, devisant.

Quelques motos-taxis garées attendent désespérément la clientèle. Alors que de l'autre côté de la route, trois véhicules de transport communément appelés « Picnic » sont stationnés.

Les chauffeurs sont prêts à embarquer les clients pour Bouaké. D'ailleurs, comme à leur habitude, ils n'hésitent pas à héler les clients. «Le transport a repris, lundi, même si les clients se font, pour le moment, rares», a précisé, Lacina Touré, transporteur.

« Par mesure de prudence, nous ne faisons que la ligne directe Bouaké-Béoumi. Nous ne rentrons pas dans les villages. Nous ne le ferons que lorsque la paix sera définitive », a-t-il précisé.

Si le transport a repris timidement, c'est aussi le cas des activités commerciales. Quelques boutiques ont rouvert leurs portes pour le bonheur des populations.

Gari Amidou dont la boutique de produits alimentaires est située à quelques encablures de la gare routière a bel et bien ouvert.

« C'est le lundi dernier que nous avions rouvert. Pour l'heure, tout se passe bien. Quelques clients viennent faire des achats », s'est-il réjoui.

Un peu plus loin, une station-service est ouverte et reçoit des usagers de la route. Au marché, la reprise est timide mais rassurante. Des vendeuses sont présentes pour proposer leurs marchandises.

Une remarque de taille, tous les établissements scolaires sont toujours fermés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.