Congo-Brazzaville: Parution - Norbert Biembédi Dyondzé signe "Le trésor des saints"

L'ouvrage, essentiellement fondé sur des enseignements bibliques, vient aider les hommes humbles à connaître Dieu à travers sa parole afin qu'ils parviennent à l'éveil spirituel et au salut.

Rédigé en cent soixante-douze pages et publié aux éditions Alliance pour le développement de la culture en langue française (ADCLF), "Le trésor des saints" est divisé en deux chapitres : « Dieu et son œuvre » et « Les fondements de la vie abondante ». Dans le premier chapitre, Norbert Biembédi Dyondzé expose l'identité de Dieu, le plan de la création, la dégringolade du diable et le péché originel, Jésus-Christ le rédempteur et la Bible.

S'agissant de l'identité de Dieu, avec versets bibliques à l'appui, il fait savoir que c'est l'Eternel qui exerce la bonté, le droit et la justice sur la terre. Aussi, c'est lui qui est le rémunérateur de ceux qui le cherchent, le pourvoyeur à tous les besoins selon sa richesse avec gloire en Jésus-Christ. Il écrit : « Dieu est l'Etre suprême, le Créateur des cieux et de la terre, avec tout ce qui s'y trouve. Il est le Bien absolu, etc. »

Dans cet ouvrage, l'auteur fait également mention des attributs et titres de Dieu. A cet effet, il déclare que Dieu est éternité, fidélité, justice, miséricorde, omniscience, omnipotence, gloire et puissance créatrice. Quant au nom de Dieu, il désigne non seulement le Créateur de l'univers, mais aussi les idoles ou les divinités païennes. En qualité de Créateur, il est Elohim ; d'Eternel, il est Yahvé, et de Seigneur, il est Adonaï.

L'auteur poursuit en stipulant que Dieu est encore appelé : Je suis, le Dieu vivant, le Saint d'Israël, le Père de lumière et de gloire, le Dieu des cieux, etc.

Dans le sous-chapitre « Jésus-Christ le rédempteur », en page 36, l'écrivain édifie les lecteurs sur la naissance de Jésus-Christ. Pour lui, la date du 25 décembre de l'an 0001 de notre ère à minuit n'est pas celle de la naissance du Fils de Dieu. « (... ) Le mois de décembre ne correspond donc pas à la réalité décrite en Luc 2. Le mieux est de considérer le mois de septembre tel qu'indiqué dans les détails historiques. S'agissant de l'heure, les païens et même certaines églises aujourd'hui admettent que le Christ est né à minuit. Allégation erronée ! Dans les temps bibliques le jour était compté comme commençant au coucher du soleil, entre 15 heures et 18 heures », soutient-il.

En conséquence, avance l'auteur, les festivités du 25 décembre ne contribuent donc qu'à la satisfaction de la chair. « Pour preuve, elles sont quasiment l'unique fête au monde célébrée par bon nombre de gens qui ne croient pas au Seigneur Jésus-Christ. Il est facile de se rendre compte que les païens y trouvent leur compte charnel et abominable (...) Ils démontrent par ces actes non seulement leur reniement du vrai Dieu, mais encore leur soumission au prince de la puissance des ténèbres », mentionne Norbert Biembédi Dyondzé en page 54 de son ouvrage.

La seconde partie de l'ouvrage traite de la foi, une grande clé pour la vie abondante, et d'autres chapitres comme la nouvelle naissance, les droits légaux et les droits de filiation, les manifestations de l'esprit, le renouvellement de l'intelligence, l'Eglise, épouse / Corps de Christ et la prière.

A en croire l'auteur, "Le trésor des saints" est bel et bien cette abondance de connaissances contenues dans la Bible, et que nombreuses personnes ignorent jusqu'à présent, quoique parlant inlassablement de Dieu.

Norbert Biembédi Dyondzé est né le 6 juillet 1954 à Mongouma-Baye, dans l'actuel district de Bouanéla, département de la Likouala. Homme de lettres, il est professeur certifié des lycées. Fondateur du ministère chrétien, le Centre de la saine doctrine (CSD), il est rewriter au quotidien Les Dépêches de Brazzaville. Bien avant "Le trésor des saints", l'auteur avait publié un premier essai intitulé "Les parcours d'un lutteur ".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.