Cameroun: Action civilo-militaire - L'armée réhabilite un pont

L'infrastructure avait été détruite par les sécessionnistes dans le département de la Menchum.

La première traversée du pont sur Mile 37, département de la Menchum dans le Nord-Ouest a eu lieu le vendredi 17 mai dernier. C'était le fruit des travaux de réhabilitation engagés par l'armée camerounaise. Cette infrastructure de développement ayant été la cible des sécessionnistes. L'avènement de la réhabilitation a été célébré par les populations, en présence du préfet de la Menchum, Charles Kamga, et de plusieurs autres autorités du département.

Ce sont les éléments du Bataillon d'intervention rapide (Bir), unité d'élite de l'armée camerounaise, qui se sont investi pour la reconstruction de ce pont. Ce, avec l'aide des habitants des localités riveraines. A en croire l'autorité administrative, cette infrastructure est incontournable dans la facilitation de la circulation des personnes et de leurs biens dans ce département. Le rétablissement de la circulation sur ce pont, d'après le préfet, est un indicateur que la vie reprend son cours normal dans la zone.

Cette importante action de développement de l'armée camerounaise, se greffe à d'autres activités civilo-militaires d'envergure. Dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les forces de défense constituent un soutien sûr des populations, à travers des consultations sanitaires et la distribution des médicaments. Elles apportent également une assistance humanitaire, distribuent régulièrement des dons de denrées alimentaires.

Dans la région de l'Extrême-Nord, les soldats se sont substitués aux enseignants dans des écoles des localités ciblées par les terroristes de Boko Haram. Ceci s'ajoute aux différents services dont bénéficient les populations dans les formations sanitaires militaires. En effet, près de 70% des patients reçus dans des hôpitaux militaires sont des civils. Une armée citoyenne et professionnelle à célébrer...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.