Cameroun: Maison de culture Sawa - Quête de fonds pour le financement

Opération de collecte menée récemment à Douala, en vue de la finalisation des travaux.

Un appel de fonds a été lancé il y a peu place de la Besseke, pour la maison de la Culture sawa. Si l'opération n'a pas drainé autant de monde que les organisateurs l'auraient souhaité, on aura toutefois noté la présence de patriarches, de chefs traditionnels et d'un nombre certes non négligeable d'habitants de Douala.

Entre autres prises de parole à cette occasion, celles du délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, et maître d'ouvrage du projet, Fritz Ntonè Ntonè, des patriarches Samuel Kondo et Pascal Monkam, et des chefs traditionnels, notamment SM Madiba Songue, président en exercice du Ngondo.

Samuel Kondo, dans son intervention, précisera que la maison de la Culture est un symbole, et bien qu'elle soit attachée à un terroir, c'est un lieu du vivre ensemble pour tous les « Doualais ». Il a félicité tous ceux qui croient en ce projet. Pour Pascal Monkam, par ailleurs homme d'affaires bien connu, participer à la construction d'une maison de la Culture est une façon de marquer l'histoire pour les nouvelles générations.

Le promoteur des hôtels « La Falaise » a annoncé une contribution de 10 millions de francs pour un début. SM Madiba Songue a quant à lui insisté sur le caractère important dudit projet. Il s'agit, pour lui, d'écrire une page majeure de l'histoire du peuple Sawa. « Avançons la main sur le coeur pour apporter notre contribution à la finalisation des travaux », a-t-il lancé.

Pour ce qui est du chantier, d'un coût de total de 6,5milliards F, la maison de la Culture sawa est bâtiment un R+3 à usage culturel, en forme de pirogue, bâti sur 5400m2 et composé de trois principaux blocs. Le premier bloc comprend un rez-de- chaussée, une bibliothèque, quatre bureaux, des logements d'astreinte, deux ascenseurs d'une capacité de 1000 kilogrammes, et un escalier. Le deuxième sera composé d'une salle polyvalente, et d'une mezzanine pouvant accueillir 2000 personnes.

Quant au troisième bloc, on y retrouvera notamment un restaurant avec possible extension, une salle de conférences et d'exposition. D'après le représentant de l'entreprise adjudicataire, le gros oeuvre est terminé et le projet peut être livré dans huit mois si les conditions financières sont toutes réunies. La cérémonie de collecte de fonds, dont le produit n'a pas été révélé, s'est achevée par une visite guidée du chantier.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.