Cameroun: Baccalauréats techniques - Plus de 49 000 candidats en course

Les prétendants au baccalauréat technique industriel et au Brevet de technicien affrontent depuis mardi, 21 mai les épreuves écrites de la session 2018-2019.

Silence on compose! C'est cette atmosphère studieuse qui prévaut depuis mardi au Lycée technique bilingue industriel et commercial de Yaoundé, sous centre des examens. A la guérite, des policiers en faction filtrent les entrées. Dans ce sous-centre, d'examen officiels se déroulent: le baccalauréat technique industriel et le brevet de technicien.

« L'effectif global est de 415 candidats inscrits. Soient 207 du Baccalauréat technique en industrie et habillement (IH) et 208 du Brevet des techniciens en IH », précise Alain Louis Marcel Nama Essomba, proviseur dudit lycée. Dans les salles de classe, certains candidats au baccalauréat IH ayant terminé la première épreuve s'isolent pour mieux préparer la seconde.

D'autres commentent dans la joie les épreuves précédentes, loin de leurs camarades encore en pleine réflexion dans les salles. « Mardi, nous avons composé en français, en anglais et en histoire. Aujourd'hui, nous avons composé en ECM. Toutes ces épreuves étaient abordables. Tout à l'heure (Hier : Ndlr), nous aurons physique et chimie. Je suis sereine et bien préparée », confie Bella Carelle, candidate au baccalauréat IH.

A un jet de pierre de là, les candidats au brevet de technicien eux aussi sont studieux. Depuis 8 h du matin, ils affrontent l'épreuve de mathématiques qui dure 4 heures. Au secrétariat on interdit tout accès. Normal, c'est à cet endroit que les épreuves et les copies sont gardées. La chargée de mission, Marie Madeleine Ndjoh vient tout de même nous confirmer le déroulement des épreuves. « Ils ont commencé mardi avec les matières de l'enseignement général. Ils ont fait le français, la géographie et l'anglais.

Aujourd'hui (hier: Ndlr), nous avons également trois matières : les mathématiques, ECM et on finira la journée avec physique/chimie », dit-elle. Jusqu'ici, aucun incident observé si ce n'est des absences. Dans le sous-centre, l'on en enregistre quatre. Au souscentre du Lycée de la Cité verte, même ambiance studieuse.

Là-bas, l'on enregistre également quatre absences. Pour le proviseur, Hamandjouma Maïrama, tout se déroule dans les meilleures conditions. Les épreuves écrites s'achèvent samedi et les plus fatidiques, (épreuves pratiques) débutent lundi prochain. Cette année, ils sont plus de 49.000 candidats à présenter ces examens sur tout le territoire national.

Lire aussi : Couveuse néonatale : le bien-être du prématuré en un clic

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.