23 Mai 2019

Congo-Kinshasa: Coupe du Congo - Lupopo intensifie les préparatifs

Le FC Saint Eloi Lupopo, un des huit qualifiés à la phase finale de la 55ème Coupe du Congo, tient à soulever le trophée de cette énième édition de la fête du football congolais. Motivés par l'arrivée du tout nouveau président, Pascal Beveragi, les Cheminots qui préparent sérieusement cette compétition, dans les installations de ce dernier, à Kinsevere chez NB Mining Africa, à Lubumbashi, ont intensifié les séances d'entraînements.

Ils s'entraînent chaque jour sous la direction de l'ancien Directeur Technique National Joseph Mukeba et du coach principal de l'équipe, Armand Kayembe Muyaya, indique la Direction de communication de cette équipe.

Pour le moment, le team jaune et bleu n'attend que le programme officiel de cette phase finale pour gagner la ville de Kinshasa où se déroulera la compétition.

Le programme avait été déjà établi, mais il vient de subir une modification suite à l'un des clubs qualifiés, en l'occurrence le FC Renaissance du Congo qui continue à jouer ces matches de la Linafoot jusqu'au 28 mai prochain. Ainsi, la phase finale prévue du 25 au 29 mai, a été renvoyée à une ultérieure. Tous les joueurs de Lupopo, ajoute la source, sont déterminés à remporter cette édition de la Coupe du Congo. Notamment : Lodi Joël, Lebeau Binemo, Yves Mukawa, Gondry Sudi, Rodreck Mutuma, Toto Banda, Henri Katwamba, Didier Kalenga, Dieubenit Ndongala, Trésor Tshibwabwa, Beverly Makangila pour ne citer ceux-là.

Renaissance du Congo sommée de payer une amande de 300 USD

Entretemps, le comité organisateur de la 55ème édition de la Coupe du Congo, site de Kinshasa, a sommé l'équipe de "Bana Fibo" de payer une amande correctionnelle de 300 USD, suite aux incidents survenus lors de son match contre AS Vutuka (1-1), mercredi 15 mai, au stade Tata Raphaël.

Renaissance du Congo devra jouer son prochain match à huis clos, et payer l'équivalent des recettes que ce match aurait dû produire, estimés à 3.500 000 FC - 425 000 FC (quotité lui revenant), ce qui donne 3.075.000 FC.

Et, enfin, Renaissance du Congo doit réparer les préjudices causés au stade Tata Raphaël qui sont : casse de deux chaises en plastique, l'achat de 5 ballons et 7 paires de bottines à l'AS Veti Club. En cas de récidive, le FC Renaissance du Congo sera exclue de la compétition, décide le comité organisateur.

Congo-Kinshasa

Le chef de guerre Guidon sous le coup d'un mandat d'arrêt

La justice militaire congolaise du Nord-Kivu a émis un mandat d'arrêt contre Guidon Shimiray Mwissa. RFI… Plus »

Copyright © 2019 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.