23 Mai 2019

Congo-Kinshasa: Marcel Ngoyi éclaire l'opinion sur le profil de Sylvestre Ilunga Ilunkamba

"Il faut de l'expertise et la maîtrise de l'évolution historique d'un Etat, si grand comme le nôtre pour déterminer les qualités profondes d'un Premier Ministre". Dans cette optique, Marcel Ngoyi Ngoyi Kyengi, Editeur et Directeur général du journal La Prospérité, quotidien paraissant dans la ville de Kinshasa, n'est pas allé par quatre chemins pour éclairer l'opinion sur le profil du nouveau locataire de la primature, M. Sylvestre Ilunga Ilunkamba. Invité à la voix de l'Amérique à la suite de la nomination du nouveau Chef du Gouvernement, ce grand chevalier de la plume s'est exprimé sur le choix porté sur M. Sylvestre Ilunga.

Il a laissé entendre, à travers son intervention, que ce choix n'est pas un fruit du hasard face aux multiples noms qui ont été déposés sur la table du Chef de l'Etat, Félix Tshisekedi. « Ilunga Sylvestre est un homme discret, qui a travaillé avec Mobutu en tant que conseiller en matière financière et économique. Il a également été quatre fois Vice-Premier ministre, deux fois ministres du plan et des finances. Il a géré le Comité du pilotage de la réforme des entreprises publiques. Par ailleurs, celui-ci est professeur en sciences économiques de l'Université de Kinshasa où il enseigna deux anciens Premiers ministres, à l'occurrence Matata Ponyo et Adolphe Muzito», a-t-il fait savoir.

«L'âge ne peut faire l'objet des critiques, car cela peut être aussi un autre atout... Incarnant une vision personnelle sous l'impulsion du Chef de l'Etat, il n'aura qu'à mettre toutes ses capacités pour réaliser cette vision», a-t-il expliqué. Selon Marcel Ngoyi, avoir le sang chaud n'est pas synonyme de la jeunesse mais plutôt le fait d'apporter une nouvelle vision ou de contribuer à la matérialisation des objectifs fixés par la coalition. Il a admis, pour sa part, que la nation n'a plus besoin de personne d'égo et non plus ceux qui mettent la main sur la caisse publique. Le nouveau premier ministre a pour mission de sortir le pays de l'auberge car, renchérit-il, son échec serait collectif et non individuel. L'appui massif est très important pour Ilunga Ilunkamba, dit-il. En outre, Marcel Ngoyi a conseillé au nouveau locataire de la primature, de garder toujours ses mains propres jusqu'au bout. Le parlement doit lui offrir les moyens, devant l'aider à accomplir sa mission. «Le nouveau Chef du gouvernement n'a pas droit à l'erreur», a prévenu Marcel Ngoyi.

Congo-Kinshasa

Mukanda au centre du procès des assassins présumés d'experts de l'ONU

Lundi 24 juin en République démocratique du Congo, une nouvelle audience a tourné autour du… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.