Congo-Kinshasa: Mwant Jet Sarl - La compagnie d'aviation dirigée par Gueda Yav, une femme pilote

*En RDC, la compagnie aérienne «Mwant Jet» figure parmi les rares du pays à être dirigée par une fille du pays. Ce dernier n'est autre que la femme pilote Gueda Yav Amani Witch, Directrice générale de cette compagnie, qui a réceptionné le 1er Jet de sa compagnie d'aviation d'affaires, le lundi 20 mai dernier à l'aéroport international de N'djili. Il s'agit d'un Hawker 850 XP qui a foulé le sol de l'aéroport international de Kinshasa.

Ce jet a été ramené dans le souci de relier Kinshasa à Lubumbashi en deux heures et à Johannesburg en 3 heures 30'. Le client est roi, raison pour laquelle cette compagnie entend programmer des vols à la demande, avec un service sur mesure, surtout pour les passagers de la 1ère classe. A cette occasion, les responsables de l'Autorité de l'Aviation Civile (AAC), ceux de la Régie des Voies Aériennes (RVA), ainsi que de la Direction Générale des Migrations (DGM) ont été présents à l'arrivée de ce Jet, à l'aéroport international de N'djili.

La petite histoire

L'une des rares femmes commandant de bord en RDC, depuis sa plus tendre jeunesse, Gueda Yav a toujours été attirée par l'aérodynamique. Actuellement, elle pilote des Boeing, Mac Douglas, Fokker, Bombardier...

Gueda Yav Amani Witch a suivi le même cursus que les hommes. Elle a été formée en Belgique et en Angleterre notamment, à Oxford Aviation Academy. Elle est passée de Hewa Bora à CAA, ensuite Congo Airways et sa compagnie actuelle.

Elle n'a pas peur et cela lui permet d'avancer. Pour elle, c'est un exploit car beaucoup de gens veulent toujours la voir piloter des avions.

Elle a aussi été honorée de la présence du Président de la République, Félix Tshisekedi dans l'avion qu'elle pilotait, lors de sa première tournée à l'intérieur du pays en tant que chef de l'Etat. Ce fut une surprise agréable pour sa personne.

Malgré son travail exigeant, elle joue parfaitement son rôle de mère. A ce jour, elle souhaite l'épanouissement de la femme et de la jeune fille congolaise, tout en martelant sur le fait que les femmes peuvent rêver de toucher la lune, si elles travaillent.

Elle possède une Fondation appelée Gueda Yav, créée en 2017 avec l'objectif de combattre pour le bien-être, l'émancipation et la promotion de la femme et mettre fin aux discriminations et violences faites aux femmes. Mais aussi rehausser le niveau intellectuel de toute la jeunesse, en général, par un coaching et un accompagnement des jeunes étudiants inscrits dans les établissements du pays, tout en rappelant que le vrai changement sera effectué par l'étudiant lui-même. Lorsque le niveau intellectuel augmente, les discriminations diminuent et la courbe du développement et de la croissance du pays sera une droite montante, insiste-t-elle.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.