Angola: Le Groupe Radisson veut construire cinq hôtels à Luanda

Luanda — Cinq hôtels de 3 à 5 étoiles devraient être construits dans le pays dans les prochaines années par la chaine hôtelière internationale Radisson Hotel Group, a annoncé jeudi à Luanda son chargé du domaine de développement d'Afrique, Erwan Garnier.

En marge du Forum mondial du tourisme (WTF), ouvert ce jeudi par le Président de la République, João Lourenço, le responsable a souligné que l'Angola faisait partie d'un groupe de huit pays prioritaires, dans lequel il envisage d'ouvrir 50 hôtels, à partir de 2022.

Selon Erwan Garnier, ces unités devraient rejoindre 100 hôtels ouverts dans 32 pays africains.

La stratégie en Angola, a-t-il dit, se concentrera sur Luanda, en tant que la capitale du pays, mais après la consolidation des activités dans la capitale, il pourrait étendre les investissements dans les provinces de Cabinda, Benguela et Namibe.

Il a déclaré que la première unité hôtelière devrait être bien située, notamment à Marginal, Ilha ou Talatona.

En ce qui concerne le volume d'investissement, Erwan Garnier n'a pas avancé le montant financier, mais a précisé que cela dépendra du positionnement et d'autres facteurs à étudier.

Interrogé sur l'embauche, le responsable a déclaré qu'un hôtel de 150 chambres devrait créer au moins 300 à 400 postes de travail, dont 99% pour des Angolais.

Le potentiel touristique de l'Angola

En ce qui concerne le secteur du tourisme, Erwan Garnier a souligné que le potentiel de l'Angola était énorme, mais que le pays devait disposer de plus d'infrastructures de soutien au tourisme (services de visas, flotte d'avions), entre autres.

Le Forum mondial du tourisme a investi 1 milliard de dollars en Angola pour soutenir le développement de ce secteur.

L'Angola travaillera avec le WTF sur une période minimale de cinq ans dans le but de développer le tourisme, d'attirer les investisseurs et de promouvoir l'image de l'Angola.

Les chefs de l'industrie du tourisme au niveau mondial abordent des thèmes tels que «Tourisme en Afrique», «Tourisme numérique ou informatisé», «Le rôle du gouvernement dans les voyages d'affaires», «Pourquoi investir en Angola» et «Le secret ou histoire du succès des destinations touristiques ", entre autres sujets.

L'évènement regroupe environ mille cinq cents délégués, ce qui peut offrir des opportunités d'investissement dans les secteurs de la construction, des transports, de l'agriculture, de l'énergie et des eaux et créer des emplois, car le tourisme est un secteur d'investissement pour la paix et les loisirs ainsi que les opportunités.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.