Madagascar: Stations-services - Les gérants en situation de difficulté

« Les charges ne cessent d'augmenter depuis ces derniers temps. On peut citer entre autres, les salaires, les factures de la JIRAMA et les vols de carburants.

Cependant, nos marges bénéficiaires qui sont fixées par l'Etat via une loi ou un arrêté ministériel restent encore minimes ». Le président du GPGLSS (Groupement Professionnel des Gérants Libres des Stations-Services), Martin Rakotozafy, l'a évoqué lors de l'assemblée générale de ce groupement hier au Motel Anosy. En effet, « chaque gérant ne prélève que 50 Ariary à 52 Ariary par litre, selon les stations. Nous nous trouvons ainsi dans une situation de difficulté alors que nous opérons 365 jours sur 365 jours », a-t-il déclaré.

Parlant du problème d'approvisionnement en carburants au niveau des stations-services, il a évoqué que ce n'est qu'un retard de livraison par les compagnies pétrolières en raison d'un petit incident. « Aucune pénurie n'est à déplorer d'autant plus que l'Office Malgache des hydrocarbures ou OMH le confirme », a enchaîné Martin Rakotozafy.

Location. Parlant de la fixation des prix des carburants, il a fait savoir que cette décision appartient à l'Etat et aux compagnies de distribution pétrolière. « Nous achetons des produits pétroliers à la cuve et non pas au niveau du port », a-t-il poursuivi. Force est également de remarquer que les gérants des stations-services font une location. Par contre, ce sont les compagnies pétrolières qui se chargent du rebranding d'une station-service ou de l'investissement en infrastructure.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.