Madagascar: Androhibe - Un ressortissant Togolais poursuivi pour vol et attaque à main armée

Poursuivi pour vol et attaque à main armée contre une société productrice d'huiles essentielles à Androhibe, un ressortissant Togolais a été déféré au Parquet du tribunal Anosy, hier.

Cet acte qui a fait un préjudice de 224.770.000 ariary à la victime a été commis la nuit du 30 au 31 mars. Mais, la police n'a pu épingler le suspect, lui-même est le gardien de la société en question, que le lundi 20 mai dernier à Ampasampito. Selon les explications de la police, ce ressortissant africain s'occupait de la garde de la société durant la nuit de ce vol. Il a alors alerté la police de l'existence d'une attaque sur le lieu pendant lequel il a été ligoté par les malfaiteurs.

Ce n'était qu'un alibi monté par le suspect car l'investigation menée par les enquêteurs de la BC a révélé que cette attaque n'aurait jamais eu lieu. Les policiers qui s'étaient rendus sur place pour constater le fait étaient emmenés en bateau après avoir entendu la déclaration d'une employée présente sur place confirmant les dires de ce gardien. L'enquête a révélé qu'elle a fait ce faux témoignage suite à l'ordre donné par le suspect. Ce dernier a inventé cet alibi pour cacher le vol d'une quantité importante d'huiles essentielles de géranium et d'ylang-ylang dont le coût s'élève à 224.770.000 ariary commis dans cette société.

Des marchandises qu'il avait fait sortir du lieu bien avant ce pseudo-attaque car l'enquête a permis de traquer deux receleurs. Quelques bidons d'huiles essentielles ont été récupérés chez eux. Quatre personnes impliquées dans cette affaire ont été alors arrêtées à savoir : l'employée faux témoin, les deux receleurs d'objet volé, et le Togolais. Après leur audition auprès du Parquet, ce dernier a été placé sous mandat de dépôt à Antanimora. Tandis que les trois autres ont bénéficié d'une liberté provisoire en attendant leur procès.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.