Cote d'Ivoire: Entrepreunariat - Ce que facebook veut apporter à 10.000 pme pour booster leurs entreprises

Le jeudi 23 mai 2019 au Sofitel Hotel Ivoire, les responsables Afrique francophone de Facebook ont procédé au lancement du programme "Boostez votre entreprise".

Ce programme de formation destiné aux petites et moyennes entreprises vise à former les entrepreneures de l'Afrique francophone à une meilleure utilisation des réseaux sociaux numériques pour la rentabilisation de leurs affaires. Pendant 10 mois, ce sont 10.000 PME qui seront formées gratuitement dans 6 pays de l'Afrique francophone dont la Côte d'Ivoire. Selon Aïda N'diaye, responsable des politiques publiques pour l'Afrique francophone chez Facebook, le choix de cette zone africaine témoigne de son dynamisme économique.

« Facebook a choisi Abidjan pour le lancement de ce programme parce que la Côte d'Ivoire est un pays qui est très dynamique. Nous savons que l'Afrique francophone regorge des talents, des entrepreuneurs qui sont dynamiques. Aujourd'hui, Facebook est dans une optique de collaboration et de partenariat pour développer ce talent qui existe dans la sous-région. Les intéressés pourront s'inscrire sur le site www.boostwithfacebook.com » a-t-elle expliqué.

Les panelistes qui ont partagé leurs expériences avec les participants, les ont encouragés à ne pas désister au premier obstacle car les maîtres-mots de la réussite en entrepreunariat sont « persévérance, action, patience et toujours croire en ce qui vous fait vibrer » selon Nadia Aka, fondatrice d'entreprise. Le directeur de cabinet du ministre de l'économie numérique et de la poste, Modibo Samaké, a indiqué que l'écosystème du numérique est en plein essor avec 200.000 emplois directs et indirects créés et une contribution à la croissance au PIB de l'ordre de 9%, et avec 84% des PME utilisent Facebook pour la promotion de leur business.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.