Cote d'Ivoire: Syndicalisme - Le congrès de la Fesci fixé au 31 mai 2019

Initialement prévu les 24, 25 et 26 mai 2019, le 10e congrès de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (Fesci) aura finalement lieu, du 31 mai au 2 juin 2019, au Forum de l'Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, autour du thème: « Quelle Fesci pour un système éducatif excellent ? ».

L'annonce a été faite par Landry Guéro dit « Général Nakata » (secrétaire national chargé de l'environnement et du développement durable), président du comité d'organisation (Pco) dudit congrès, qui a animé une conférence de presse le jeudi 23 mai 2019, à l'Université Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan-Cocody.

Ce congrès est placé sous le parrainage du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Dr Abdallah Mabri Toikeusse. « Plusieurs délégations d'Abidjan et de l'intérieur du pays sont attendues. Des organisations sœurs viendront de la sous-région (Mali, Burkina Faso et Bénin). Des anciens dirigeants de cette organisation sont également invités à ce congrès considéré comme celui de la maturité et de l'apaisement », a indiqué le Pco.

Les dépôts de candidatures auront lieu du 25 au 27 mai 2019. L'affichage de la liste définitive des candidats est prévu le lundi 27 mai à 15h.

L'ouverture de la campagne se fera le même lundi 27 mai, à 22h00 et la clôture le jeudi 30 mai 2019, à minuit. Le congrès s'ouvre le 31 mai et prend fin le 2 juin 2019, avec l'élection d'un nouveau secrétaire général.

Assi Fulgence Assi (Afa), en fin de mandat, devrait céder le fauteuil à un nouveau secrétaire général national qui sera élu à l'issue de ce congrès.

Ce congrès intervient à un moment où la Coalition des enseignants du secteur éducation-formation de Côte d'Ivoire (Cosefci) et la Coordination nationale des enseignants-chercheurs (Cnec) ont lancé un mot d'ordre de grève pour revendiquer de meilleures conditions de travail et vie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.