Angola: Des investisseurs hôteliers demandent des garanties de protection

Luanda — Les gestionnaires des chaînes hôteliers internationales Aleph Hospitality et Kasada Capital ont demandés jeudi des garanties de protections des leurs affaires au Gouvernement angolais pour investir dans le pays.

Intervenant au Forum mondial du Tourisme, qui se tient du 23 au 25 mai à Luanda, Bani Haddad, fondateur et directeur administratif de l'Aleph Hospitality, et Olivier Granet, directeur exécutif et associé gérant de la Kasada Capital Management, ont affirmé qu'ils étaient intéressés à appliquer des investissements durables à long temps (30 à 40 ans), mais ils avaient besoin des garanties de sécurité du secteur.

Interrogée sur les critères d'investissement dans un pays, Bani Haddad a cité parmi tant d'autres, le système de livraison de visas, la taxe d'importation et le titre de propriété de la terre.

Pour sa part, Olivier Granet a indiqué que le système de sécurité nationale, les infrastructures routières, maritimes et autres et l'accès au pays étaient essentiels dans son évaluation pour investir.

Aleph Hospitality, fondée en 2015, est une entreprise de gestion hôtelière dynamique et innovante. Cependant, derrière cette approche moderne, l'entreprise s'appuie également sur des années d'histoire.

Kasada Capital Management est une plate-forme d'investissement dans le secteur hôtelier avec des applications et des actifs en Afrique subsaharienne.

Le Forum mondial du tourisme, ouvert jeudi par le Président de la République, João Lourenço, se poursuit ce vendredi avec des débats et des conférences tels que "Environnement et opportunités d'affaires et l'impact du tourisme sur les économies mondiales".

Ce vendredi, les participants ont abordé des sujets tels que "Les investissements dans le tourisme et le marché d'hôtels en Afrique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.