Angola: Un écrivain défend un sommet indépendant de l'Union africaine

Luanda — L'écrivain José Luís Mendonça a défendu vendredi à Luanda la nécessité de tenir un sommet d'intellectuels indépendants non partisans de chaque pays de l'Union africaine (UA) afin de défendre la culture de la région.

S'adressant à la presse en marge d'un séminaire sur le "syndrome d'invisibilité culturelle parmi les nations d'Afrique australe", l'homme de lettres a dit qu'il existait un problème de communication culturelle en Afrique, qui résulte 'la méconnaissance des faiseurs de culture d'avant-garde de certains pays de la région.

Il a considéré ce problème comme très grave car il ne favorise pas l'unité du continent africain.

A cet effet, il a présenté la proposition de diplomatie culturelle des pays africains, en recourant aux technologies de l'information et à l'investissement dans le processus de coopération culturelle, utilisant les moyens modernes disponibles.

Le professeur Mário Joaquim Aires dos Reis, qui parlait sur "La violence intellectuelle en Afrique", a souligné que le discours des intellectuels pouvait, d'une certaine manière, prévenir, préparer et ouvrir la voie à la violence physique.

Il a indiqué que, selon l'histoire, les grands massacres étaient toujours précédés de discours de haine prononcés par des intellectuels, qui prenaient parti par rapport au régime en vigueur ou s'y opposaient, mais ils ne sont jamais neutres.

Pour lui, ce genre de discours doit être gardé, car il peut déclencher une violence physique pour éliminer l'autre, non seulement sur le plan symbolique mais également sur le plan concret.

Les conférences faisaient partie du programme de la Faculté des lettres de l'Université Agostinho Neto à l'occasion de la Journée de l'Afrique, qui se célèbre le 25 mai.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.