Angola: Des missions diplomatiques promeuvent des zones touristiques inexplorées

Luanda — Le ministre des Relations Extérieures, Manuel Augusto, a déclaré jeudi, à Luanda, que la priorité devrait être donnée à la promotion des options touristiques et des nombreuses ressources naturelles inexplorées en Angola, par les missions diplomatiques et les consulats, dans le cadre de l?activité diplomatique et de la politique étrangère.

Le chef de la diplomatie angolaise, qui présentait le thème "Le tourisme et l'industrie de la paix" au Forum mondial du tourisme, a indiqué qu'il s'était organisé avec d'autres départements pour passer en revue les "barrières" liées aux problèmes de migration, concluant des accords avec des pays , avec des sources sûres de flux importants de touristes.

La composante de simplification des visas couvre déjà plus de 61 pays des cinq continents, selon Manuel Augusto.

Le ministre Manuel Augusto était accompagné de l'ancien président de la République française, François Hollande, qui est également intervenu pour louer le potentiel touristique de l'Angola.

Le Forum mondial du tourisme se tient à Talanonae, à Luanda, où des techniciens du secteur touristique du monde entier abordent des thèmes tels que "Le tourisme en Afrique", "Le tourisme numérique ou informatisé", "Le rôle du gouvernement dans les voyages d'affaires", "Pourquoi investir en Angola" et "Le secret ou l'histoire du succès des destinations touristiques", entre autres.

L'événement, qui rassemble environ 1 500 délégués, pourrait apporter des opportunités d'investissement dans les secteurs de la construction, des transports, de l'énergie, de l'eau et de l'agriculture, ainsi que créer des emplois, le secteur du tourisme étant une industrie de la paix et des loisirs et des opportunités.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.