24 Mai 2019

Angola: L'exécutif investit dans la préservation de la culture nationale

Luanda — La création d'infrastructures culturelles dans le pays, visant à préserver les us et coutumes nationaux et à la réflexion des valeurs de la nation, est un défi pour l'exécutif angolais, a déclaré la ministre de la Culture, Carolina Cerqueira.

La ministre, qui a rendu visite au Forum mondial du tourisme, a précisé que les investissements dans le secteur culturel, via l'industrie créative et culturelle, tels que la danse, le carnaval, entre autres événements, peuvent être une opportunité pour les familles angolaises et pour le développement de la classe.

À propos du Forum mondial du tourisme, qui se tient en Angola, Carolina Cerqueira a déclaré qu'il servirait de carte postale pour attirer les investissements internationaux et les entreprises nationales, ainsi que pour créer davantage d'emplois et de richesses nationales.

D'autre part, la ministre de la Culture a souligné que la loi sur le Mécénat, récemment approuvée par l'Assemblée nationale, encouragerait la réduction de la charge fiscale de certaines entreprises et institutions souhaitant investir dans la culture nationale.

Le ministère de la Culture participe au forum avec un stand qui représente la diversité culturelle de l'Angola et le potentiel touristique angolais.

Le Forum mondial du tourisme, ouvert jeudi par le président de la République, João Lourenço, se poursuit aujourd'hui avec des débats et des conférences sur les thèmes tels que "L'environnement et les opportunités des affaires et l'impact du tourisme sur les économies mondiales.

Angola

Le MPLA remet de dons aux victimes de la sécheresse à Cunene

La vice-présidente du MPLA, Luisa Damião, préside ce mardi, dans la ville d?Ondjiva, chef-lieu de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.