Sénégal: Ndoulo - Des infrastructures d'un coût de 250 millions inaugurées

Sarème (Diourbel) — Le village de Sarème, sis dans la commune de Touré Mbonde (arrondissement de Ndoulo), vient d'étrenner plusieurs infrastructures de base réalisées par la Fondation Sonatel, pour un coût estimé à 250 millions de francs CFA, a constaté l'APS.

Elles ont été inaugurées jeudi par le ministre de l'Economie numérique et des Télécommunications, Ndèye Tické Ndiaye Diop, le directeur général de la SONATEL, Sékou Dramé, et Serigne Mame Mor Mbacké Ibn Serigne Mourtada Mbacké lors d'une cérémonie à laquelle sont venues massivement assister les populations.

"Les investissements ont porté sur la réhabilitation et l'équipement d'une école élémentaire et d'un daara, la construction et l'équipement complet d'un poste de santé, la construction d'un logement pour l'infirmier chef de poste et d'un point d'eau pour accompagner le concept de village vert", a expliqué Ndèye Tické Ndiaye Diop.

Situé dans la commune de Touré Mbondé (département de Diourbel), Sarème est ainsi le quatrième village du pays à bénéficier du "projet-village" de la Fondation SONATEL, après Thicat Wolof, Sob et Mbakhna.

Il bénéficie ainsi "d'infrastructures flambant neuves dans le cadre des investissements consentis pour donner corps au concept +Projet Village+" de la Fondation SONATEL, bras humanitaire de la société du même nom, a souligné la ministre de l'Economie numérique.

Selon le directeur général de la SONATEL, Sékou Dramé, "cet investissement [... ] permettra d'aider les populations à surmonter les difficultés d'accès aux besoins de base tout en participant en même temps au développement socio-économique de cette zone rurale'".

Il rappelle que la Fondation SONATEL a réalisé depuis 2015, quatre "projets-village pour un montant d'un milliard" de francs CFA.

Outre ces réalisations, plusieurs autres activités sont menées dans le cadre de la sensibilisation et la culture environnementale, mais aussi pour aider à générer des revenus en tenant compte des habitudes et centres d'intérêt des populations de Sarème.

Si l'on en croit le maire de la commune de Touré Mbonde, Modou Faye, ces actions vont "contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations de Sarème et des villages environnants et au développement de la commune".

Il estime que cela s'inscrit "en droite ligne avec la volonté du chef de l'Etat, Macky Sall, d'assurer l'émergence du Sénégal à travers l'équité territoriale".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.