Cote d'Ivoire: Désenclavement des villages du district d'Abidjan - Mambé sur les chantiers de Songon

Le gouverneur du district d'Abidjan s'est rendu, le jeudi 25 mai, à Songon, pour visiter les chantiers de bitumage des voies villageoises reliant la voie principale de la commune-sous-préfecture. Notamment les chantiers des villages de Djapoté, de Goudoumin, d'Adiaopté 1 et d'Adiapoté 2.

Ce bitumage des voies villageoises s'inscrit dans la politique de désenclavement de tous les villages du district d'Abidjan prônée par le Président de la République Alassane Ouattara.

Ce vaste programme de bitumage des 110 km des voies des villages du district d'Abidjan, pour un coût total de 52 milliards de FCfa, vise entre autres, à embellir l'environnement et à permettre aux villageois d'évacuer facilement leurs productions agricoles et halieutiques.

Selon le gouverneur Mambé, le bitumage des voies des villages de Songon permettra enfin d'évacuer aussi aisément et dans des conditions de bonne sécurité, les malades vers les centres de santé et hospitaliers.

En ce qui concerne l'assainissement, il n'y aura plus de crainte d'inondation pendant les saisons de pluie. Cette opération permettra aux femmes et aux jeunes d'utiliser les abords de la lagune comme des espaces ludiques.

« A la fin des travaux, ce sont 36, 5 km de voies qui auront été ainsi bitumés », a révélé Beugré Mambé, se félicitant du taux d'avancement desdits travaux à 75%. Songon Dagbé et Songon Agban seront les derniers à bénéficier du bitume.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.