Cameroun: Le SG de la Francophonie à Yaoundé

Louise Mushikiwabo a été accueillie hier soir à l'aéroport de Nsimalen par le Premier ministre, Joseph Dion Ngute.

Chaleur et convivialité hier soir à l'aéroport international de Yaoundé-Nsimalen où le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute a accueilli la secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Louise Mushikiwabo entame ainsi une visite de travail dans notre pays à l'invitation du président de la République, Paul Biya. Tout est allé très vite hier soir, peu après 19h 30 mn, après l'atterrissage de l'avion de la compagnie Air France ayant à son bord l'hôte du Cameroun.

Elle a été accueillie au sortir de l'appareil par le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, qui avait à ses côtés le gou verneur de la région du Centre, Naseri Paul Bea, le directeur de Cabinet des Services du Premier ministre, Balungeli Confiance Ebune, les préfets du Mfoundi, Jean Claude Tsila et de la Mefou-et-Afamba, Emmanuel Djikdent. Le chef du gouvernement et la secrétaire générale de la Francophonie ont eu un bref entretien au salon d'honneur de l'aéroport. Joseph Dion Ngute a ensuite raccompagné la secrétaire générale de l'OIF à l'hôtel Hilton, son lieu de résidence. La dernière visite au Cameroun de Mme Mushikiwabo remonte au mois de juin 2018.

Alors ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et de la Communauté de l'Afrique de l'Est de la République du Rwanda, elle était en campagne pour le poste de secrétaire générale de l'OIF. Louise Mushikiwabo sollicitait à cet effet le soutien des autorités camerounaises à sa candidature. C'est au cours du 17e Sommet de cette institution regroupant les pays ayant en partage le français, qui s'est tenu à Erevan en Arménie, en octobre 2018, qu'elle a été portée au poste de secrétaire générale de l'OIF. Louise Mushikiwabo aura de nombreux contacts dès ce jour avec les autorités camerounaises.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.