Algérie: Gestion de la dette publique - De nombreux défis attendent la réunion inaugurale du comité national

Les autorités de contrôle vont lancer leurs activités, le 28 mai à Brazzaville, conformément aux recommandations du Fonds monétaire international.

La gestion de la dette publique au Congo est repartie à différentes entités étatiques, dont la Caisse congolaise d'amortissement qui administre la dette extérieure et le Trésor public qui gère la dette intérieure sous forme de titres publics par adjudication. D'autres opérations particulières comme emprunt obligataire sont gérées directement par le cabinet du ministre des Finances et du budget.

En effet, un diagnostic du cadre institutionnel de gestion de la dette, mené par les partenaires techniques et financiers, a révélé de nombreuses failles, entre autres : « une dispersion des activités de la dette entre plusieurs structures sans qu'un dispositif de coordination ne soit opérationnel ; l'absence d'une stratégie de gestion; un manque de transparence sur certaines opérations d'endettement extérieur, etc. ».

Le Comité national de la dette publique (CNDP) a été mis en place en 2008 (décret no 2008-56), afin de coordonner les activités de la dette, d'orienter la politique d'endettement du pays et d'émettre un avis motivé sur tout nouveau projet d'endettement. Mais cette structure n'a jamais été opérationnelle ; pendant ce temps, les conventions d'emprunt sont signées sans son avis.

Cette situation est en partie, selon les partenaires, à l'origine de l'augmentation rapide ces dernières années du niveau de la dette publique et de son coût ; du manque de transparence dans le processus d'endettement ; ainsi que des difficultés d'accès au marché sous-régional des titres publics, avec pour cause l'augmentation du risque pays.

Quant à l'hibernation constatée du CNDP, d'aucuns soulignent l'absence de volonté de la part de certaines autorités; un manque de sensibilisation des structures de la chaîne de la dette et des administrations concernées sur les attributions du comité et l'importance de sa mission, etc.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.