Mauritanie: L'égérie du parlement mauritanien Fatimetou Mint Khattri se confie à Confidentiel Afrique

interview

Interview avec Mme la parlementaire Fatimetou Mint Khattri

"GHAZOUANI EST LE CANDIDAT DE LA STABILITÉ, DE LA PAIX, DE LA CONCORDE NATIONALE ET DE L'ÉMERGENCE"

Confidentiel Afrique: Mme le député pouvez- vous vous présentez à nos lecteurs?

Fatimetou Mint Khattri : Bonjour, tout d'abord je suis très fière de faire cette interview avec le grand journal Confidentiel Afrique. Je m'appelle Fatimetou Mint Khattri, née le 28 novembre 1964 à Djigueli (Mauritanie-frontière Mali). J'ai fait mon cursus scolaire à Djiguéli avant d'arriver à l'Université de Nouakchott, où j'ai choisi l'option Population et développement durable. Actuellement je suis Député à l'assemblée nationale de Mauritanie avec la formation politique ADIL .

Confidentiel Afrique: Vous êtes à Niamey dans quel contexte ?

FMK : Je suis à Niamey pour participer à la Conférence régionale des femmes et des jeunes de la force conjointe du G5 Sahel sur la prévention et la lutte contre l'extrémisme violent. Je représente la Mauritanie, sur les questions de prévention sur la crise sécuritaire qui sévit de façon récurrente dans certains pays de la région du Sahel. Le péril djihadiste pèse sur nos communautés et nos économies. Trouver des solutions efficaces et rapides constitue le principal défi de nos États et de l'ensemble des acteurs qui interviennent sur cette problématique.

Que vous inspire cet engagement constant de la part du Président Mohamed Ould Abdel Aziz dans cette lutte antiterroriste?

Je pense que l'on doit tirer beaucoup de leçons de l'expérience mauritanienne, qui est hors attaque. On tend la main aux autres pays frères et voisins pour partager avec eux notre expérience. On ne dort pas sur nos lauriers. On travaille d'ailleurs dans une démarche concertée et collégiale avec nos voisins pour éliminer l'ennemi. C'est tout l'enjeu de cette conférence de Niamey à laquelle je participe en tant parlementaire mauritanienne. Je vais prendre les recommandations et les remettre aux autorités concernées. La Mauritanie s'est beaucoup battue en mettant en avant des stratégies efficaces et durables pour vaincre l'ennemi et retrouver la stabilité.

Qu'est ce qui explique votre engagement politique, vous êtes devenue une véritable égérie du combat citoyen en Mauritanie ?

La femme mauritanienne a toujours été présente dans la vie politique et sociale. Cela remonte à nos ainées comme Coumba BA et Naha Mint Mouknass. Depuis le collège, je suis intéressée par la politique. En ce moment, il n'y avait pas de parti politique mais des mouvements clandestins. Je faisais partie du Mouvement des . Mais avec l'avènement de la démocratie, j'ai rejoint la Commission nationale des femmes du PRDS de Mohammed Ould Taya et je faisais partie du bureau national. Petit à petit, j'ai fais ma trajectoire et je pense que j'avais un devoir de rendre service à mon pays, la Mauritanie. J'ai travaillé dans l'équipe gouvernementale du régime de Sidi Ould Cheikh Abdellahi comme ministre de la République. Je me suis donné à fond. Après le coup d'état en 2008, j'ai lutté pour l'instauration de la démocratie en Mauritanie. Et actuellement, notre formation politique ADIL fait partie de l'opposition, ce qui m'a permis d'intégrer le Parlement en 2018 et je suis là présidente du groupe parlementaire Adil Saawa.

Pourquoi avez-vous décidé de soutenir la candidature de Ghazouani pour les présidentielles de Juin 2019 ?

Tout d'abord, je garde la neutralité de notre formation politique. Car, nous sommes toujours des opposants. Ghazouani est un candidat qui s'est présenté librement au peuple mauritanien. Il cherche l'appui de tout le monde, et on a décidé de le soutenir. S'il gagne, nous serons dans sa majorité. Nous avons déjà dit notre mot dans le passé et maintenant nous avons une nouvelle vision pour l'avenir. Nous cherchons pour la Mauritanie que la paix, le développement, l'émergence et nous avons espoir avec le candidat Ghazouani, le vécu des Mauritaniens et des Mauritaniennes changera et s'améliorera. Ghazouani est pour nous le candidat de la stabilité et de l'émergence inclusive. Nous avons fait le bon choix. Je vous donne rendez-vous au soir du scrutin présidentiel. J'accorderai une exclusivité à Confidentiel Afrique Inchallah.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.