Cote d'Ivoire: Fête des mères 2019 - Les souhaits de Raymonde Goudou Coffie

Le Réseau Femmes Solidarité et Développement a célébré la fête des mères à l'église Père Mathieu Ray de Koumassi, et remis des cadeaux à environ 700 femmes, le jeudi 23 mai 2019 en présence de la ministre de la modernisation de l'administration et de l'innovation du service public, Raymonde Goudou Coffie.

La ministre Raymonde Goudou Coffie, marraine de la fête, a salué l'effort des femmes qui participent à l'éducation des enfants et à la bonne marche de leur foyer.

« Nous avons demandé aux femmes de continuer d'être elles-mêmes. Parce qu'au centre de la terre se trouve la femme, étant donné qu'elle est génitrice, elle est le socle du foyer. Il faut qu'elles continuent de soutenir la famille, de participer à l'éducation de leurs enfants. En 2013, j'ai présenté une loi qui a permis à la femme d'être au même niveau d'égalité que l'homme. Cette loi permet à la femme et à l'homme de contribuer tous ensemble à l'éducation de leurs enfants », a-t-indiqué la ministre.

Adou Mireille, présidente du Réseau Femmes Solidarité et Développement, a traduit sa reconnaissance au ministre Raymonde Goudou Coffie. Elle a indiqué que le Réseau Femmes Solidarité et Développement est une ONG qui lutte pour la scolarisation de la jeune fille, l'alphabétisation de la femme et le respect des droits de la femme. Créée en Avril 2009, Réseau Femmes Solidarité et Développement revendique plus de 5000 femmes membres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.