25 Mai 2019

Burkina Faso: Un garde forestier tué lors d'une patrouille

Au Burkina Faso, un agent des eaux et forêts a été tué jeudi 23 mai dernier au cours d'une patrouille dans une forêt dans la région de l'Est, en proie aux attaques terroristes. Le garde forestier était accompagné de militaires de l'opération Otapuanou lorsqu'ils sont tombés dans une embuscade.

Selon nos informations, la patrouille venait de détruire un camp de présumés terroristes. C'est au retour de cette mission dans la forêt de Wamou aux environs de 17 h, heure locale, qu'ils sont tombés dans l'embuscade. « Les terroristes savaient bien que la patrouille emprunterait ce chemin », précise notre source.

Une attaque à l'arme lourde

L'officier joint sur place souligne que la patrouille a été attaquée avec des roquettes et une mitrailleuse lourde. Le garde forestier qui servait de guide au reste de l'équipe a été tué. Trois autres soldats ont été également blessés. Malgré la riposte des forces de défense, les assaillants ont pu fuir avec plusieurs motos et des motos tricycles.

Les forces de défense et de sécurité burkinabè sont actuellement dans un processus de consolidation de l'opération Otapuanou. Une opération qui a mobilisé toutes les composantes des forces armées dans cette région pour le démantèlement des bases terroristes dans les forêts.

L'opération avait permis de détruire des caches d'armes, de saisir du matériel et l'arrestation d'une centaine de présumés terroristes. Pour la sécurisation des forêts, les forces armées sont toujours sur place et mènent régulièrement des patrouilles afin de « neutraliser » les groupuscules encore actifs selon notre source.

Burkina Faso

Appui au développement - Près de 31 milliards FCFA au profit de trois secteurs

Le ministère de l'Economie, des Finances et du Développement a signé, le lundi 24 juin 2019… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.