Cote d'Ivoire: AG Mixte de la Fif - Sidy Diallo réussira-t-il à ramener la paix ?

Sidy Diallo, le président de la Fédération ivoirienne de football, réussirait-il à ramener la paix et la cohésion au sein de la famille du football ivoirien ? En tout cas, cette question, les observateurs se la posent en raison de l'assemblée générale ordinaire qui se tient ce matin aux pieds de la basilique de Yamoussoukro où tous les acteurs du football ivoirien se sont donné rendez-vous.

Pour beaucoup d'observateurs, le président de la Fif et son comité directeur ont toutes les cartes en main pour aller à l'apaisement et rechercher la cohésion.

Depuis son arrivée à la tête de la faitière, le successeur de Jacques Anouma a eu ses deux mandats émaillés de conflits avec la plupart des dirigeants de clubs et non des moindres. L'une d'elles est d'ailleurs parvenue à la Fifa, l'instance mondiale, dont on attend toujours le verdict. Il faut le dire tout net, cette atmosphère conflictuelle a détérioré l'image et mis à mal la progression du football ivoirien. La Fif, elle-même, a reconnu d'ailleurs qu'à cause de ce conflit interne, sa subvention a été suspendue pendant 3 ans. En mesurant l'ampleur de cette crise, le Président Ouattara aurait lui-même donné des instructions au patron de la Fif de mettre tout en œuvre pour ramener la paix au sein de la famille, lors de sa visite officielle.

C'est certainement l'occasion pour l'enfant de Djékanou de créer les conditions favorables pour cette paix tant recherchée. Car en réalité, au-delà des divergences et même des intérêts, l'objectif reste le même. Il s'agit de faire rayonner le football ivoirien afin qu'il quitte les sentiers de l'amateurisme pour un professionnalisme profitable à tous. Aujourd'hui, il s'agit de relever les défis qui se présentent. Une bonne prestation à la Can 2019 qui aura lieu dans quelques semaines en Egypte et surtout une parfaite organisation de la Can dont la Côte d'Ivoire a la charge. Ces défis passent nécessairement par la cohésion entre tous les acteurs du milieu. Fort de tout ceci, le rendez-vous de ce matin à Yamoussoukro est plus que décisif. C'est l'occasion pour tous ces acteurs qui se regardent, depuis un moment, en chiens de faïence, de faire des sacrifices et de ne regarder que l'intérêt du football. Il va falloir taire les egos de part et d'autre et tourner la page.

Sidy Diallo a donc l'occasion de ramener à la maison , ceux qui se sont opposés à lui depuis sa prise du pouvoir en leur tendant une main sincère et en posant des actes forts pour faire tomber le mur de la méfiance. De l'autre côté, les opposants à l'équipe de Sidy doivent se montrer davantage fair-play dans la recherche des solutions et non réclamer la tête de l'actuel président de la Fif dont le mandat se poursuit encore. Allons donc à l'essentiel pour que la victoire revienne au football ivoirien.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.