25 Mai 2019

Congo-Brazzaville: Education - Le pays renforcera la mise en œuvre de l'intelligence artificielle dans l'enseignement

À la Conférence internationale sur l'intelligence artificielle (IA) et l'éducation tenue récemment en Chine, le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, a fait savoir que le Congo s'attelle à mettre en place des stratégies pour développer cette intelligence afin d'offrir une éducation de qualité à tous dans les conditions optimales d'apprentissage.

L'intelligence artificielle est l'ensemble des théories et techniques développant des programmes informatiques capables de simuler certains traits de l'intelligence humaine : le raisonnement et l'apprentissage notamment. Sous l'égide de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco), la Chine a récemment abrité une conférence internationale réunissant soixante-dix pays à ce sujet. Anticipation et développement des compétences nécessaires à la vie et au travail à l'ère de l'IA ; Tendances les plus récentes de l'IA et la façon dont elles façonnent l'éducation et l'apprentissage ; Nouvelles politiques et stratégies visant à tirer parti de l'IA pour atteindre les objectifs de développement durable ; Partenariats internationaux pour la promotion d'une utilisation équitable, inclusive et transparente de l'IA dans l'éducation sont des thèmes abordés lors de cette rencontre.

Selon le ministre Anatole Collinet Makosso, de profondes mutations sont en cours au Congo pour relever le défi du progrès par l'innovation dans les secteurs de l'éducation, la santé, le commerce et bien d'autres. « Nous faisons nos premiers pas en matière de l'intelligence artificielle dans certaines approches pédagogiques, notamment la formation des enseignants. Nous le faisons aussi pour l'éducation non formelle dans le secteur de l'alphabétisation afin de renforcer les capacités d'apprentissage au profit de nos compatriotes », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'alphabétisation, a évoqué les retombées du projet Unesco-Cfit au Congo. Lequel a permis de former le personnel enseignant et non enseignant aux technologies de l"information et de la communication... Le même projet a soutenu l'élaboration des scénarios pédagogiques en mathématiques, physiques, sciences de la vie et de la terre... Ces scénarios sont accessibles sur le portail d'apprentissage en ligne, enrichi d'une bibliothèque en ligne où sont rassemblés les outils de formation et pédagogiques qui peuvent êtres actualisés en permanence.

Tête-à-tête

Lors de son séjour de travail en Chine, le ministre Anatole Collinet Makosso a échangé avec son homologue chinois de l'éducation. Une occasion, selon lui, de renforcer la coopération entre le Congo et la Chine dans le secteur éducatif. La réactualisation du cadre juridique de l'école consulaire du Congo implantée en terre chinoise depuis 1974, la formation du personnel enseignant en langue chinoise qui est d'ailleurs enseignée dans le système éducatif congolais au lycée font partie des sujets évoqués lors de cette entrevue.

Congo-Brazzaville

Au pays, les épreuves du baccalauréat ont commencé

74 216 candidats de différentes séries, répartis dans près de 200 centres ont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.