Cote d'Ivoire: Formation professionnelle - Joël N'Guessan annonce de bonnes nouvelles pour l'antenne FDFP d'Abengourou

Le siège de l'antenne du fonds de développement de la formation professionnelle (Fdfp) d'Abengourou sera réhabilité et équipé dans les prochains mois, en attendant la construction de son nouveau siège.

La promesse a été faite le vendredi 24 mai, par le Président du comité de gestion de la structure, l'ex-ministre Joël N'Guessan, à l'occasion d'une mission dans la capitale de l'Indénié Djuablin. Laquelle mission avait pour but de de faire l'état des lieux de l'antenne d'Abengourou et mettre en œuvre, les mesures correctives à apporter pour la redynamiser.« Je ne peux pas accepter de laisser cette maison dans ce état de décrépitude. Nous allons réhabiliter très rapidement ce bâtiment et l'équiper avant le mois d'août. Nous avons aussi décidé de doter chacun des deux responsables, d'un véhicule. Mais en plus, l'antenne sera transformée bientôt, en une direction régionale », a-t-il affirmé.

Il a aussi promis de renforcer le nombre d'antennes Fdfp dans la région, pour être plus proche des partenaires. « Nous ferons tout notre possible, pour que vos préoccupations puissent trouver des solutions. Nous allons tout mettre en œuvre, pour raccourcir les délais de traitement des dossiers. Nous allons renforcer les effectifs de sorte à couvrir l'ensemble du territoire national. Les anciens ratios sont dépassés. En somme, nous allons engager dans les prochains jours, une profonde réforme pour permettre au Fdfp de retrouver son lustre d'antan », a-t-il promis.

Le président du comité de gestion avait à ses côtés, une vingtaine de collaborateurs. Au nombre desquels le secrétaire général du Fdfp, Ange Léonid Barry-Battesti, le vice-Président du comité de gestion, Patrick Bellet.

Le secrétaire général du Fdfp a indiqué que des entités beaucoup plus légères seront créées dans les prochains mois. « Pendant un an pratiquement, nos instances de décision n'ont pas pu se réunir. Mais sachez que les choses sont maintenant rentrées dans l'ordre. Votre situation va s'améliorer. Les délais de traitement de dossiers vont se raccourcir. Dans un an, tout le monde constatera que le bilan est positif », a-t-il ajouté.

Toutes ces promesses viennent en réponse aux préoccupations des responsables de l'antenne d'Abengourou.

En effet, selon le Chef d'antenne, Kanga Kouakou Innocent, cette antenne est confrontée à de nombreuses difficultés. « Nos locaux sont inadaptés. Les câblages réseaux et électriques ne sont plus opérationnels ; Les mises à jour des cotisations des entreprises sont faites à Abidjan, ce qui rallonge le délai de traitement des plans de formation et indispose les clients et partenaires en région ; Le contrôle des actions de formation sont réalisés longtemps après le dépôt des fiches B, ce qui rallonge le délai de traitement des demandes de remboursement ; Manque de local pour l'archivage des dos etc », a-t-il évoqué.

Avant de proposer, en guise de doléances, la construction de quelques bâtiments à usage de bureaux, ayant une architecture représentative du FDFP et ayant vocation de maison de la formation (bureaux, bibliothèque, salle de conférence multimédia et salles de formation multimédia), Rétablissement de l'interconnexion de l'Antennes aux serveurs du FDFP ; Dotation de l'Antenne d'équipements permettant de réaliser les Comités Techniques en vidéo conférence ».

Rappelons que l'antenne Fdfp d'Abengourou couvre à la fois, les région de la Mé, de l'Indénié-Djuablin, du Bounkani, de l'Iffou, du Moronou, du N'Zi et du Gontougo.

La mission a été également marquée par la visite du terrain prévue pour la construction du nouveau local de l'antenne régionale du Fdfp. Un terrain de 5400 m2. La délégation a également visité le site d'un projet de pisciculture.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.