Congo-Kinshasa: L'organisation des obsèques d'Étienne Tshisekedi confiée à la famille

Le 30 mai, le corps d'Etienne Tshisekedi sera rapatrié à Kinshasa. Au moment où se préparent ces obsèques, le parti UDPS est dangereusement secoué par une crise interne. C'est peut-être l'une des raisons qui expliqueraient pourquoi l'organisation des obsèques est confiée à la famille.

Augustin Kabuya, désigné récemment secrétaire général de l'UDPS, affirme que l'organisation des obsèques d'Étienne Tshisekedi a été confiée à la famille. Ce qui expliquerait sans doute la présence dans le comité organisateur de l'un des fils du défunt.

Roger Tshisekedi est le frère de l'actuel chef de l'État. Avec lui, des membres du parti et des proches de la famille biologique.

À eux se joindront certains membres du gouvernement, comme l'a expliqué Lucien Lundula, le coordonnateur de la structure au cours d'une conférence de presse.

« C'est un héros »

Selon ce dernier, au lieu d'un deuil, Étienne Tshisekedi sera fêté « parce qu'il est le symbole de l'archétype même des valeurs positives et immuables partagées par l'ensemble de la population ».

« C'est un héros qui sera célébré ! », clame-t-on dans les rangs des partisans de l'UDPS. Mais aucune place ne semble avoir été aménagée pour un rapprochement des tendances qui s'affrontent actuellement au sein du parti.

Du moins, l'intransigeance des uns et des autres le fait penser. Les regards sont tournés désormais vers le président de la République pour une probable implication personnelle.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.