Malawi: La justice suspend l'annonce des résultats des élections

La justice du Malawi a demandé samedi 25 mai à la Commission électorale de suspendre l'annonce des résultats des élections présidentielle et législatives du 21 mai dernier. Elle ordonne le recomptage des bulletins d'un tiers des districts du pays après une plainte de l'opposition.

L'annonce de la Haute Cour de Lilongwe samedi intervient à la suite d'une plainte du principal parti d'opposition, le parti du Congrès du Malawi (MCP), qui affirme avoir recensé des irrégularités dans 10 des 28 districts électoraux du pays : des annotations manuscrites, des traces de correcteur blanc effaçant certains résultats ou encore l'utilisation de feuilles d'émargement non officielles.

Autant d'anomalies qui « remettent en question l'authenticité des premiers résultats » des élections présidentielle et législatives imprimés par la Commission électorale, selon le parti d'opposition.

Le président sortant Peter Mutharika en tête

Car selon les derniers chiffres officiels publiés jeudi soir après le dépouillement de trois quarts des bureaux de vote, l'avantage irait au président sortant Peter Mutharika avec plus de 40% des voix face à Lazarus Chakwera, chef du MCP, avec 35% des voix.

Or, le MCP estime que son candidat était « largement en tête », selon ses propres décomptes.

Le vice-président sortant Saulos Chilima, pointé provisoirement à la troisième place avec 18% des voix, a lui appelé à l'annulation complète des résultats et dénoncé « de sérieuses anomalies » dans le dépouillement.

Au pouvoir depuis 2014 après un scrutin entaché de nombreux incidents, le président Peter Mutharika a fait campagne pour un second mandat en louant son bilan en matière d'infrastructures, mais son règne a été terni par des scandales de corruption.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.